BFM Business

Facebook achète WhatsApp: le signal d'une nouvelle bulle internet?

WhatsApp ne compte actuellement que 55 employés.

WhatsApp ne compte actuellement que 55 employés. - -

Pour racheter une application de messagerie instantanée, Facebook a déboursé 19 milliards de dollars. D'autres start-ups aux revenus modérés ont été rachetées pour des montants exorbitants.

Pour ceux qui s'inquiétaient d'un retour de la bulle internet quand Facebook a racheté Instagram, c'est la crise cardiaque assurée. A l'époque, Facebook avait mis 1 milliard de dollars sur la table pour l'application de partage de photos et ses 13 salariés.

Perçu comme une folie à l'époque, avec le recul, l'opération est plutôt jugée comme un coup de maître de Mark Zuckerberg. Mais avec le rachat de l'application de messagerie instantanée WhatsApp, ce jeudi 20 février, les ratios sont encore plus vertigineux.

19 milliards, la valeur approximative d'un groupe comme Nintendo, pour une PME de 55 personnes. Même si c'est une acquisition stratégique, le prix n'est absolument pas corrélé à la valeur actuelle de l'entreprise.

3 milliards de dollars pour Snapchat

Comme l'explique un expert, ce chiffre n'a pas vraiment de sens: la somme aurait aussi bien pu être 5 ou 12 milliards. Les valorisations folles se sont multipliées ces derniers mois.

On peut citer la plateforme de blogs Tumblr, rachetée par Yahoo pour un milliard de dollars, ou encore de la tentative ratée de rachat par Facebook, encore lui, sur Snapchat.

Son créateur de 23 ans a beau réaliser approximativement le chiffre d'affaires d'une boulangerie, ça ne l'a pas empêché de refuser un chèque de 3 milliards de dollars.

Anthony Morel