BFM Business

Et si on remplaçait votre badge par une puce sous la peau?

Un employé active la photocopieuse d'un simple geste de la main (Extrait du reportage de la BBC)

Un employé active la photocopieuse d'un simple geste de la main (Extrait du reportage de la BBC) - BBC

Se faire implanter une puce électronique sous la peau, c’est la drôle   d’expérience à laquelle se livrent les salariés de l’entreprise suédoise Epicenter. Du flicage ? Non répond la direction qui y voit un moyen de faciliter la vie au bureau !

Le monde de l'entreprise est-il en train de basculer dans la science-fiction? En Suède, sous prétexte de vouloir faciliter le quotidien, la société Epicenter a décidé d’implanter une puce dans le corps de ses salariés volontaires, révèle le site de la BBC

La taille d'un grain de riz

Sur les 700 employés, 400 ont accepté de jouer les cobayes en se faisant poser une puce microscopique de type RFID (Identification par radiofréquence). Le microprocesseur, qui n’est pas plus gros que la taille d’un grain de riz, leur a été implanté dans la main. Résultat : plus besoin de badge ou de carte magnétique, l'employé pénètre dans les locaux d’un simple geste de la main devant le portail. Même chose pour faire fonctionner la photocopieuse. Dans un avenir proche, cette technologie permettra sans doute aussi de payer des cafés ou des sodas à ses collègues en effleurant la machine.

La fin des badges 

Voilà pour le côté pratique destiné, selon la direction, à faciliter le quotidien dans l'entreprise. Pourtant, le correspondant de la chaîne britannique BBC, qui s’est lui-même livré à l’expérience en se faisant poser le petit carré invisible par un tatoueur, révèle que le système n'est pas encore tout à fait abouti au moins au niveau ergonomique. Dans le reportage, il apparaît obligé de se tordre la main pour lancer une photocopie.

Intrusion dans la vie privée

Au delà de cet aspect ludique, ce système futuriste soulève des interrogations notamment du côté des employés réticents devant l'intrusion des technologies dans leur vie professionnelle. La puce est en effet connectée au téléphone et permet de retracer l'ensemble des activités de l'employé. De là à craindre des dérives dans la vie privée, il n'y a qu'un pas. Des inquiétudes balayées par Epicenter qui se défend simplement d'être à la pointe du progrès dans son domaine, les hautes technologies: "Nous voulons comprendre cette technologie avant que de grandes entreprises et des gouvernements viennent vers nous et qu’ils nous disent que tout le monde devrait se faire implanter une puce. La puce des impôts, la puce Google, la puce Facebook". Ce sera peut-être ça l'entreprise de demain!

Charlyne Legris