BFM Business

En un tweet audacieux, il fait gagner deux ans de courses aux Restos du Cœur

Damien Mescudi a réussi à convaincre Casino d'offrir deux ans de courses aux Restos du cœur en un tweet.

Damien Mescudi a réussi à convaincre Casino d'offrir deux ans de courses aux Restos du cœur en un tweet. - Joël Saget - AFP

Damien Mescudi a mis son talent créatif et son audace au service d’une cause. Via Twitter, il demande à Casino combien de retweets sont nécessaires pour gagner une année de courses. Le groupe en réclame 100.000 en 24 heures. Il réussit, offre son cadeau aux Restos du Cœur et Casino double le gain.

Le groupe Casino risque de réfléchir à deux fois avant d’expliquer sur Twitter la méthode pour offrir une année de courses gratuites. Le 15 mai, Damien Mescudi, 23 ans, a envoyé un tweet à des groupes de grande distribution pour savoir combien de retweets (RT) il devait réaliser pour se faire offrir une année de courses.

Le community manager de Casino répond. "Hey Damien! Défi accepté;-) Si tu atteins les 100 KRT, on t’envoie une carte de fidélité créditée avec un an de courses à utiliser en magasin ou sur Casino Drive & Livraison". Seule contrainte: atteindre ce score en 24 heures. Le jeune internaute dit banco et demande que la carte soit envoyée aux Restos du Cœur, l’association caritative créée par Coluche.

Il fait une capture d’écran de cet échange et la poste aux 18.000 abonnés de son compte Twitter le jour même. Damien passe sa nuit à scruter le compteur progressé. Le 16 mai au matin, soit 18 heures seulement après l’envoi du message, le pari était gagné. Bon joueur, Casino n’offre pas une année, mais deux ans de courses gratuites à raison de 40 euros par semaine, soit 4160 euros.

Ce conte de fée ne plait pas à tout le monde et depuis cette performance, des internautes accusent Damien Mescudi d’avoir monté un coup de pub avec Casino. Une suspicion qui se base sur sa profession: créatif dans la publicité et malgré son âge, il affiche un CV déjà bien rempli. Il a travaillé pour TPMP, sur NRJ avec Cauet, a été community manager chez Asus et dans une agence de pub.

En 2017, alors qu’il était au chômage, il a montré son talent créatif en créant un CV sous la forme d’un "mashup". Avec l’opération Restos du Cœur, il a cette fois mis son talent au service des autres. Et comme le disent des twittos qui prennent sa défense, "le reste, on s’en fout !". Coluche n'aurait pas dit autre chose.

Pascal Samama