BFM Business

En difficulté, Qualcomm pourrait tailler dans ses effectifs

Qualcomm pourrait supprimer 10% de ses effectifs.

Qualcomm pourrait supprimer 10% de ses effectifs. - David Becker - AFP

Le fabricant de puces a vu son bénéfice chuter de près de moitié au deuxième trimestre. Il pourrait licencier une partie de ses effectifs.

La période est compliquée pour Qualcomm. Le fabricant de puces se prépare à licencier plusieurs milliers de salariés, soit plus de 10% de ses effectifs actuels de quelque 30.000 personnes, rapporte le site internet The Information. Le groupe devrait faire cette annonce mercredi, à l'occasion de la publication de ses résultats trimestriels, poursuit le site.

Qualcomm, dont le bénéfice net avait chuté de 46% au deuxième trimestre 2014-2015, est confronté à une concurrence accrue du taïwanais MediaTek ainsi que d'autres sociétés chinoises spécialisées dans des puces pour des téléphones à bas coûts.

Projections inférieures aux attentes

Fin avril, le groupe avait pris de court les investisseurs, en annonçant prévoir pour le troisième trimestre un bénéfice ajusté de 85 cents à un dollar par action et un chiffre d'affaires de 5,4 milliards à 6,2 milliards de dollars. Pour expliquer ces projections inférieures aux attentes, Qualcomm avait évoqué la perte de clients importants, ce qui devrait peser sur les ventes de son microprocesseur Snapdragon pour smartphones.

Toujours en avril, le fonds spéculatif Jana Partners avait estimé que la division puces de Qualcomm ne valait "pratiquement rien", exhortant la société à la séparer de son segment brevets. Fin juin, le groupe a dit qu'il entendait pas se séparer de son activité puces pour l'instant.

D. L. avec Reuters