BFM Business

En devenant aussi une banque, Orange pourrait perdre un gros client

Orange, qui publie ses résultats pour le premier semestre mardi risque de perdre un client important: le Crédit Agricole. Et pour cause, l'opérateur est devenu un concurrent avec son service de banque en ligne.

Le Crédit Agricole prépare sa revanche. Le groupe réfléchit sérieusement à changer d'opérateur. Au sein de la banque en effet, Orange est de plus en plus perçu comme un concurrent et non plus comme un simple fournisseur. L’opérateur affiche son ambition de devenir une vraie banque universelle, avec paiement et crédits à la clé. De quoi déplaire à la banque.

Une annonce a mis le feu aux poudres: il y a un peu plus d'un mois, Orange a réussi à débaucher André Coisne, l'un des meilleurs spécialistes en France de la banque en ligne, qui n'est autre que le dirigeant de B for Bank, la banque en ligne du Crédit Agricole. Dès lors, pourquoi continuer à se tirer une balle dans le pied? Le Crédit Agricole est l'un des plus gros clients d'Orange, confie-t-on au sein de la banque.

En clair, le Crédit Agricole considère qu’il est en train de financer les investissements de l'un de ses futurs concurrents.

Quel autre opérateur le Crédit Agricole choisira-t-il? Aucune décision n'est encore arrêtée, mais un nom est déjà évoqué: le Crédit Agricole pourrait désormais se tourner vers SFR.

Caroline Morisseau, édité par A.R.