BFM Business

Electrolux s'intéresse à l'électroménager de General Electric

General Electric souhaite se séparer de ses produits blancs.

General Electric souhaite se séparer de ses produits blancs. - Sébastien Bozon - AFP

Le fabricant suédois a annoncé, jeudi 14 août, qu'il négociait le rachat des produits blancs de General Electric. Aucun accord n'a pour l'instant été trouvé.

Le marché de l'électroménager est en passe de s'animer. Electrolux a en effet indiqué, jeudi 14 août, négocier le rachat des produits blancs que le conglomérat américain General Electric a décidé de vendre.

Electrolux "est en discussions concernant l'éventuelle acquisition de l'activité électroménager de GE. Aucun accord n'a été trouvé", a annoncé le fabricant suédois dans un communiqué, confirmant une information de Bloomberg

D'après l'agence de presse financière, la transaction pourrait atteindre 2 milliards de dollars. Electrolux n'a fourni aucun chiffre, et prévenu qu'il n'y avait "aucune assurance" que les négociations aboutissent.

Forte concurrence sur le dossier

Sur ce dossier, Electrolux est en concurrence avec une jeune société spécialisée dans les produits de grande consommation, l'américain Quirky, qui pourrait bénéficier de l'appui de fonds d'investissements.

Quirky, qui construit des produits reposant sur des idées soumises par une communauté d'utilisateurs, compte en effet GE parmi les investisseurs de son dernier tour de table. Le conglomérat a aussi récemment ouvert son imposant portefeuille de brevets à cette jeune société pour l'aider à mettre au point de nouveaux produits domotiques.

Electrolux, quant à lui, est le numéro deux sur le marché du gros électroménager aux États-Unis, derrière l'américain Whirlpool. GE avait déjà tenté de céder sa branche "produits blancs" en 2008, qu'il trouvait trop dépendante du difficile marché américain, où la concurrence est foisonnante et les consommateurs habitués à des prix bas.

Y.D. avec AFP