BFM Business

Des militants d'Attac ont occupé l'Apple Store Opéra

Le magasin Opéra a commencé à être occupé vers 10h30, selon Attac

Le magasin Opéra a commencé à être occupé vers 10h30, selon Attac - Attac

L'ONG a occupé samedi entre 10h30 et 13h30 le magasin phare de l'entreprise à la pomme. Une nouvelle action dans le cadre de sa campagne contre le géant américain qu'elle accuse de ne pas payer sa juste part d'impôts.

Attac durcit d'un bon cran sa campagne contre Apple. Depuis le 3 novembre, l'ONG a mené diverses actions et manifestations contre le groupe américain, réclamant qu'il paie ses impôts. Attac dénonce ainsi les pratiques d'optimisation fiscale pratiquée par le groupe américain, qui a été épinglé à ce titre par la Commission européenne, Bruxelles demandant à Apple de rembourser 13 milliards d'aides indues à l'Irlande.

Ce samedi, l'ONG avait décidé de mener de concert une trentaine d'actions dans différentes villes, devant des magasins du groupe. À Paris, les militants de l'ONG sont, selon un communiqué publié par Attac, rentrés dans l'Apple Store Opéra, vaisseau amiral du groupe américain dans la capitale, à 10h30.

Un rendez-vous pris dans deux semaines

Le magasin a ainsi été évacué, avec pour seuls occupants une centaine de manifestants de l'ONG déployant des banderoles de part et d'autres du magasin, jouant de la musique dans une fanfare ou affichant des chèques à 13 milliards d'euros, somme réclamée par la Commission européenne. "Nous avions prévenu Apple que s'ils ne réglaient pas leur amende de 13 milliards d'euros nous passerions à l'action, nous avons tenu notre parole", explique Raphaël Pradeau porte-parole d'Attac France. L'ONG demande également que le groupe fasse un reporting pays par pays de ses activités commerciales.

"Il s'agissait avant tout d'une action non violente dans le respect des personnels du magasin et des clients", assure à BFMbusiness.com Quentin Couix, un des militants présents sur place. "Nous sommes rentrés et pendant 20-30 minutes, des clients sont restés, ont fini ce qu'ils avaient à faire et sont sortis par les entrées principales. La direction du magasin a ensuite choisi de ne pas faire rentrer d'autres clients", explique-t-il.

Selon ce militant, les membres de l'ONG ont discuté sur place avec le directeur régional d'Apple France et la directrice du magasin. "Nous demandions un rendez-vous avec la direction national pour faire valoir nos revendications. Le directeur régional s'est engagé à en organiser un dans les deux semaines", précise Quentin Couix. Une fois cet accord de principe obtenu, les militants ont quitté l'Apple Store Opéra.

Contacté, Apple France n'était pas en mesure de donner suite à nos questions.

J.M.