BFM Business

Création d’emploi : la France mobilisée

-

- - -

Priorité numéro un de nos gouvernements, le soutien à l’emploi mobilise aujourd’hui tout l’écosystème entrepreneurial français. Décryptage.

Avec près de 3,55 millions de chômeurs en septembre, soit 10 % de la population active, la France a un besoin urgent de créer de nouveaux emplois. Pour y parvenir, deux solutions sont actuellement plébiscitées : inciter les entrepreneurs à concrétiser leur projet et aider les chefs d’entreprise à développer leur activité, donc à embaucher. Récemment, c’est en faveur des PME et TPE que l’État a déployé un arsenal de nouvelles mesures : plafonnement des indemnités prud’homales, une prime à l’embauche de 4 000 euros ou encore la possibilité de renouveler deux fois un CDD. D’autres mesures ont également été mises en place ces dernières années, notamment des aides au financement, le contrat de génération, ainsi que le crédit impôt recherche, qui vise à booster l’innovation.

Entrepreneurs : une dynamique locale

Les entrepreneurs ne sont pas oubliés puisqu’il existe déjà de nombreux dispositifs d’aides, majoritairement des solutions de financement, faisant pour certaines appel à des business angels (des investisseurs particuliers). Hier marginal, ce recours au secteur privé pour créer sa start-up est désormais en plein essor avec l’émergence de plateformes de crowdfunding – investissement participatif – sur Internet. Visant un public spécifique, ces financements jouent la carte de la proximité. Proximité, c’est aussi la logique qui prime dans les structures d’accompagnement de ces jeunes pousses. Incubateurs publics ou privés, cluster et pôles de compétitivité : tous visent à faire émerger sur leur territoire des entreprises dynamiques, pouvant à terme contribuer à renforcer son attractivité. Une solution payante pour recréer de l’emploi !

Retrouvez notre dossier spécial sur l'entrepreneuriat social :

Tout savoir sur les initiatives françaises