BFM Business

Comment Google oblige les sites web à s'adapter à l'internet mobile 

Google acte l'arrivée de l'ère post-PC, et l'avènement des smartphone et tablette.

Google acte l'arrivée de l'ère post-PC, et l'avènement des smartphone et tablette. - Adam Fagen - Flickr -CC

Le leader mondial de la recherche sur internet lance ce mardi un nouvel algorithme dont le critère prioritaire sera la lisibilité des sites sur smartphones et tablettes. Un tremblement de terre pour les sites web.

Le 21 avril 2015 pourrait rester dans l'histoire comme la date du grand basculement d'internet vers le mobile. C'est le "mobilegeddon", l'un de ces discrets tremblements de terre, dont tout le monde va parler dans les semaines qui viennent. A partir de mardi, Google prendra comme critère prioritaire dans ses résultats de recherche le fait qu'un site soit ou non "mobile friendly". C'est-à-dire qu'il s'adapte plus ou moins bien à l'écran de votre téléphone portable ou de votre tablette.

En ligne de mire, tous les sites qui ne sont pas adaptés à une lecture sur smartphone, soit parce que la police de caractère est illisible, que les "boutons" permettant aux internautes de naviguer sur le site sont trop petits pour les toucher d'un doigt sur l'écran de son téléphone. Ces sites seront relégués en bas de classement. Dans le nouvel algorithme de Google ceux qui respectent l'usage sur mobile seront hauts-placés, les autres seront en page 2, là où personne ne va. C'est l'arme de dissuasion massive pour toutes les entreprises, puisque Google peut les faire basculer de la vie à la mort sur internet en un clic de souris.

Le monde de l'internet est en ébullition

Avec ce nouveau critère, Google acte un changement d'époque. L'ère post-PC, qu'on nous promet depuis des années, depuis l'arrivée des mobiles et des tablettes, est bien là. Aujourd'hui, la navigation via le téléphone mobile est devenue tellement importante qu'il faut que l'ergonomie des sites sur petits écran deviennent prioritaires, même pour les moteurs de recherche.

Parce qu'en tant que mobinaute, lorsqu'on navigue sur internet depuis son smartphone, on veut que l'expérience de navigation soit confortable. Lorsqu'on se retrouve avec des boutons minuscules, des pubs intrusives partout et une police de caractère patte de mouche, on ne peut que pester et... fuir.

Depuis que Google a annoncé ce changement majeur, et a clairement dit aux responsables du référencement dans les entreprises qu'il allait falloir s'adapter au mobile, le monde de l'internet est en ébullition. Résultat mardi, pour voir qui s'est bien préparé à la révolution mobile!

Anthony Morel, édité par N.G.