BFM Business

Chez Bouygues Telecom, on habille la fiancée en vue du mariage

Bouygues Telecom est saisie d'un regain d'agressivité commerciale visant à recruter à tour de bras de nouveaux abonnés, dans la perspective de son probable mariage avec Orange.

Bouygues Telecom est saisie d'un regain d'agressivité commerciale visant à recruter à tour de bras de nouveaux abonnés, dans la perspective de son probable mariage avec Orange. - Philippe Huguen-AFP

"Forfaits à prix cassé, cartes SIM gratuites, alliance avec Dropbox: l'opérateur multiplie les initiatives pour gonfler sa base de clients en vue d'une revente de ses actifs, liée aux négociations en cours entre Bouygues et Orange."

Après de longues semaines de silence, à la suite de la révélation fin 2015 des négociations avec Orange, Bouygues Telecom fait feu de tout bois. Sur le plan commercial, la filiale de Bouygues n'a jamais été aussi agressive. Qu'on en juge, l'opérateur propose une carte SIM gratuite bénéficiant de 10 gigaoctets d'internet mobile. Officiellement, il s'agit de faire tester (et apprécier) à tout un chacun son réseau 4G. Officieusement, l'opération commerciale est une initiative marketing osée, valide jusqu'au 3 avril 2016, visant à recruter rapidement des prospects et de nouveaux abonnés mobiles.

La filiale de Bouygues sait user aussi de l'arme classique des prix cassés pour attirer à lui des clients, habitués à chasser les promotions. Jusqu’au 28 mars 2016, les consommateurs peuvent souscrire à un forfait qui est l'un des meilleurs rapports qualité-prix du marché avec une offre sans engagement offrant 20 gigaoctets de données, les appels, SMS et MMS illimités pour seulement 3,99 euros par mois et ce pendant un an. A ce niveau de prix, Bouygues Telecom réplique à SFR et Virgin Mobile qui proposent déjà un forfait sans engagement identique.

Bouygues Telecom a tout intérêt à étoffer sa base de clients

Le prix descend même à 1,50 euro par mois pendant 12 mois, pour ceux qui sont déjà clients Bouygues Telecom et qui peuvent ainsi ouvrir une deuxième ligne mobile à moindre frais. Ce sont des prix jamais vus sur le marché, destinés à l'évidence à augmenter rapidement le nombre de cartes SIM de l'opérateur en circulation, puisque toutes ces promotions sont limitées dans le temps.

Ce regain d'agressivité commerciale de l'opérateur est à rapprocher des négociations en cours entre sa maison-mère et Orange dont l'issue approche à grand pas. La base de clients est clairement un actif d'importance à valoriser en cas de cessions d'actifs. Surtout qu'en cas d'accord, une rétrocession par Orange de la base d'abonnés de Bouygues Telecom, composée de 11,9 millions de clients mobiles et 2,8 millions de clients fixes, fait clairement partie des négociations. Il se dit même que SFR serait prêt à mettre jusqu'à 4 milliards de d'euros pour rafler la mise.

Dernière initiative en date, la filiale télécoms de Bouygues a noué une alliance avec Dropbox, spécialiste du stockage de données sur Internet dans le cloud. Certains de ses abonnés grand public se verront attribuer 2 gigaoctets supplémentaires de stockage dans le cloud tandis que ses clients professionnels auront une enveloppe de 50 gigaoctets supplémentaires. De quoi soigner la clientèle entreprise qui fait aussi partie des actifs cessibles...

Frédéric Bergé