BFM Business

Cette start-up qui met fin au téléphone fixe de bureau, lève 25 millions d'euros

La nouvelle levée de fonds porte à 36 millions d'euros le montant total des levées réalisées par Aircall depuis sa création en 2014.

La nouvelle levée de fonds porte à 36 millions d'euros le montant total des levées réalisées par Aircall depuis sa création en 2014. - Aircall

Aircall rajeunit la téléphonie des entreprises. Elles n'ont plus à gérer de postes fixes dédiés pour appeler ou répondre à leurs clients: tout passe par un logiciel hébergé dans le cloud. Créée en 2014, la start-up parisienne boucle un tour de table de 25 millions d'euros.

Le "bon vieux" poste fixe téléphonique d'entreprise est-il obsolète? Créée en 2014, la start-up française Aircall veut dépoussiérer la téléphonie professionnelle. Son logiciel gère à la façon d'un centre d'appel, les appels entrants et sortants vers les clients ou entre les collaborateurs sans que celle-ci ait de matériels téléphoniques à installer et à gérer en interne. 

L'entreprise s'abonne à un forfait mensuel par ligne téléphonique, qui lui donne accès via Internet à la plateforme "intelligente" de gestion de la téléphonie hébergée dans le cloud. Ces services téléphoniques en ligne sont activés en quelques minutes. Un ordinateur, un casque audio et une connexion internet suffisent ensuite aux collaborateurs pour téléphoner et gérer les appels des clients, même lorsqu'ils sont à l'extérieur de l'entreprise.

Cette solution s'adresse aux entreprises (les PME notamment) ayant à gérer des services clients en leur évitant de se frotter à la mise en place complexe (et coûteuse) en interne d'un centre d'appel traditionnel. "Les équipes sont à la recherche de gains d'efficacité et de productivité, rendus possibles par l'intégration du téléphone dans les outils logiciels que les entreprises utilisent au quotidien", note Jonathan Anguelov, cofondateur d'Aircall.

Sa plateforme traite déjà des millions d'appels par jour

Quand un client appelle l'entreprise équipée de la solution Aircall, le système gère la mise en relation avec plusieurs personnes à la fois ou avec une deuxième personne si la première contactée n'est pas disponible. C'est pourquoi Aircall compte parmi ses clients des spécialistes des relations marketing et clients tels que Salesforce, Hubpost ou Intercom.

Alors que sa plateforme traite déjà des millions d'appels quotidiens, Aircall a levé 25 millions d'euros à l'occasion d'un tour de table mené par Draper Esprit, avec les fonds Balderton Capital, NextWorld Capital et eFounders, ses investisseurs historiques. Cette levée de fonds porte à 36 millions d'euros le montant total des levées réalisées par Aircall depuis 2014. Ces moyens financiers doivent permettre à la start-up de poursuivre la mise sur cloud de ses outils, mais également de recruter une centaine de personnes en Europe et aux États-Unis, à New-York, où elle a déjà un bureau.

Frédéric Bergé