BFM Business

Ces start-up qui transforment les humains en véritables superhéros

VIDÉO - Ils sont Français, Britannique ou Suisse et ils ont grandi bercés par les exploits d'Iron Man, de Superman ou du Surfer d'Argent. Leurs appareils leur permettent désormais de voler comme ces superhéros.

De la science-fiction à la réalité. Trois start-up européennes viennent de mettre au point des dispositifs offrant à leurs utilisateurs la possibilité de réaliser l’un des plus vieux rêves de l’homme: voler comme un oiseau, voire comme un superhéros.

Inspiré par Iron Man, l’un de ses personnages préférés, le fondateur de la société Gravity Richard Browning a créé un dispositif qui transforme un homme tout ce qu'il y a de plus normal en véritable superhéros.

Comme on s'en doute en voyant cette image, le héros préféré de Richard Browning est Iron Man
Comme on s'en doute en voyant cette image, le héros préféré de Richard Browning est Iron Man © Gravity.co

Cet équipement de propulsion pourrait vraiment faire partie de la panoplie de Tony Starck. Il se compose d’une armure de 45 kilos sur laquelle sont fixés six mini-réacteurs. Pour s’orienter, ni volant, ni guidon, ni manettes. Le pilote n’a qu'à faire de légers mouvements avec son corps. Cet appareil a déjà tapé dans l’œil de l’armée britannique qui compte l’utiliser pour des missions de sauvetage, de reconnaissance et même d’infiltration.

Autre innovation aussi étonnante, celle d’Yves Rossy, un ancien pilote de chasse de l'armée suisse connu dans le milieu de la recherche sous le nom de Jetman, qui est aussi le nom de sa start-up. Son appareil est plutôt destiné aux aventuriers et aux fans de sports extrêmes.

Vous ne rêvez pas. C'est bien Yves Rossy qui vole en formation avec la patrouille de France. Son héros, c'est Superman.
Vous ne rêvez pas. C'est bien Yves Rossy qui vole en formation avec la patrouille de France. Son héros, c'est Superman. © Yves Roussi (JetMan)

Il s‘agit d’une aile de carbone de 2,4 mètres d’envergure qui permet de flotter. Et pour décoller et se déplacer à grande vitesse, elle est équipée de quatre réacteurs grâce auxquels un homme peut voler à 300 km/h. Cette vitesse pose une contrainte pour l’atterrissage qui doit s’effectuer avec un parachute.

Le Flyboard créé par le Français Franky Zapata permet de revenir sur la terre ferme de façon plus spectaculaire. En réduisant les gaz de ses propulseurs, il atterrit en douceur. Une méthode qui ne déplairait pas au Surfer d’Argent. Cette planche volante peut atteindre une altitude de 3000 mètres et se déplacer à 150 km/h. Des performances trop poussées pour les autorités françaises qui, au printemps dernier, ont interdit à la jeune pousse de poursuivre ses tests.

Franky Zapata a inventé une planche volant. Est-ce un surf ou un skate? Il ne le dit pas, mais il a deux héros: le Surfer d'Argent et Marty McFly
Franky Zapata a inventé une planche volant. Est-ce un surf ou un skate? Il ne le dit pas, mais il a deux héros: le Surfer d'Argent et Marty McFly © Zapata Racing Flyboard

La mobilisation a été telle qu’en mai dernier, un accord a été trouvé. Zapata Racing Flyboard a pu reprendre ses essais, mais seulement au-dessus de certains aérodromes et en se conformant aux règles de l’aviation civile. 

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco