BFM Business

CES de Las Vegas 2020: la qualité française récompensée

La 53e édition du célèbre Consumer Electronics Show (CES) où se réunit la crème de la crème des acteurs mondiaux des technologies grand public, s'achève ce vendredi à Las Vegas. L'occasion de dresser un premier bilan et de revenir sur l'expertise tricolore qui, d'année en année, ne se dément pas.

"Less is more". "Le moins est le plus". Autrement dit: "faire moins mais mieux". Cette expression est sans doute celle qui caractérise le mieux la présence française à Las Vegas à l'occasion de l'édition 2020 du plus gros salon mondial de la Tech'.

De fait, si cette année les entreprises tricolores ont été nettement moins représentées. Elles n'étaient que 300 en 2020, contre 420 en 2019. Il n'en demeure pas moins que la qualité de leurs innovations a largement été récompensée. Au point de permettre à la France d'atteindre des sommets au classement des CES Innovation Awards. Un concours annuel qui récompense la conception et l'ingénierie d'exception des produits technologiques destinés au grand public.

Pour ce qui est du nombre de récompenses, la France peut se targuer de s'être hissée en tête des pays européens. Elle atteint même la 4e place au niveau mondial. En matière de proposition d'innovations, l'expertise de la French tech' se confirme.

Trois innovations tricolores remarquées

A titre d'exemple, l'entreprise savoyarde Pixminds a été largement récompensée. Cette année, celle qui a pour spécialité les interactions homme-machine et qui fabrique par exemple des souris pour les "gamers" et des accessoires pour les ordinateurs, a reçu pas moins de 4 prix. En 2019, elle en avait déjà reçu 6.

Une autre startup tricolore répondant au nom d'HAP2U, spécialisée, elle, dans les technologies haptiques, est parvenue à concevoir le premier smartphone qui exploite le sens du toucher et les phénomènes kinesthésiques. Comprenez: un téléphone qui utilise des capteurs piezo-électriques intégrés sous son écran ainsi que des puces électroniques et qui permet à son utilisateur de ressentir les produits, objets et autres photos qu'il a ou recherche sur son smartphone.

BeFC, une startup grenobloise a également été récompensée. Cette dernière a mis au point des piles à biocarburant écologique à base de papier qui remplacent le lithium-ion des batteries par du papier pour alimenter des petits appareils électroniques.

J.C-H