BFM Business

Ce Français qui a le monopole du .ski sur le web 

La start-up française Starting-Dot commercialise l'extension de nom de domaine .SKI.

La start-up française Starting-Dot commercialise l'extension de nom de domaine .SKI. - Tristan Shu

L'extension internet .ski est vendue dans le monde entier depuis le 1er juillet 2015 par une petite société française. Si les professionnels du secteur en ont la primeur, elle sera accessible à tous à partir du 8 septembre 2015.

Les noms de domaine Internet sont un business mondial depuis que l'Icann, qui les gère mondialement, a décidé de les céder à partir de 2012.

Pour redonner du dynamisme au paysage internet, le régulateur mondial des noms de domaine a récemment mis sur le marché un millier de nouvelles extensions pour les distinguer des adresses en .com, noyées dans la masse.

Commercialisées par des "revendeurs", ces extensions sont facilement identifiables, permettant aux entreprises comme aux particuliers d’avoir une présence identitaire sur le web, évoquant leur activité ou leur... passion.

En l’occurrence, c’est la jeune société française StartingDot qui a obtenu auprès de l'Icann, le droit de revendre l’extension .ski pour le monde entier. Elle possède aussi les extensions .archi et .bio.

"L’extension .ski est porteuse d’une forte dimension identitaire, permettant de se doter d’un nom court, efficace, qu’ils n’auraient pas pu trouver en .com. Mais aussi de mieux mettre en avant leur contenu et leur activité, grâce à une identité claire et contrôlée", précise Godefroy Jordan, PDG de StartingDot.

Une cible commerciale de 2.000 stations de ski dans 80 pays

La commercialisation a débuté le 1er juillet 2015. Réservée en priorité aux professionnels du secteur (stations, marques), cette phase s'achève le 30 août 2015.

La société française parie sur un marché mondial à fort potentiel composé de 115 millions de skieurs et 2.000 stations réparties dans 80 pays, sans oublier les marques commerciales.

En outre, les stations sont de plus en plus présentes sur le Net. Leur intérêt bien compris est de donner aux internautes un accès direct à leur contenu web dédié au ski, tout en dopant leur référencement naturel sur internet. Les autres "clients" naturels de cette extension sont les skieurs professionnels et les fédérations.

Pour éviter que le nom de domaine ne soit détourné de son objet, Starting Dot veille à ce qu'il soit utilisé à bon escient, dans le respect des valeurs sportives. Le comité de surveillance de l'extension .ski est statutairement présidé par la Fédération Internationale de Ski (FIS), sponsor principal du projet.

A partir du 8 septembre 2015, le grand public, moyennant un abonnement annuel de 39 euros hors taxes, pourra s'offrir à son tour le nom .ski. Verra-t-on beaucoup de Pierre Dupont, s'offrir le nom pierredupont.ski pour afficher sa passion de la glisse sur le web ?

Frédéric Bergé