BFM Business

Bouygues injecte près de 700 millions dans sa filiale télécom

Bouygues a dû injecter de l'argent dans sa filiale télécom, qui doit faire face à la concurrence de Free et à des dépenses accrues.

Bouygues a dû injecter de l'argent dans sa filiale télécom, qui doit faire face à la concurrence de Free et à des dépenses accrues. - -

Depuis l’arrivée de Free, Bouygues Télécom doit faire face à des difficultés financières. Après un plan de restructuration, c’est désormais la maison mère qui vient au chevet de sa filiale.

Bouygues Télécom est renfloué par sa maison mère. Le groupe a injecté près de 700 millions d'euros pour combler les besoins de trésorerie de sa filiale télécom, dont les résultats sont en chute.

Bouygues avait évoqué cette recapitalisation dès l'an dernier. Mais le montant est impressionnant : 678 millions d'euros ont dû être réinjecté. Cela représente 15% de son capital, c'est dire si la filiale télécom était fragilisée. C'est dire également si l'arrivée de Free a bel et bien révolutionné le secteur.

Plus de concurrence et plus de dépenses

Bouygues Télécom est, en effet, resté pendant des années la principale vache à lait du groupe. Mais c'était avant l'arrivée de ce nouveau concurrent!

Depuis, la filiale a perdu des abonnés. Elle a aussi dû baisser ses tarifs pour rester compétitif. A cela s'ajoutent de lourds investissements dans son réseau et les dépenses engagées pour racheter les licences 4G auprès de l'Etat.

L'opérateur a mis en place un plan de départs volontaires pour 556 personnes. Il a déjà subi un plan de restructuration l'an dernier. La pilule Free a décidément bien du mal à passer.

Caroline Morisseau & BFMBusiness.com