BFM Business

BlackBerry est sanctionné par les marchés

BlackBerry chute à la Bourse ce vendredi 28 juin

BlackBerry chute à la Bourse ce vendredi 28 juin - -

Le fabricant canadien de smartphones accuse de nouvelles pertes au premier trimestre. BlackBerry subit de plein fouet une double sanction : ses ventes sont plus faibles que prévues et les marchés condamnent le manque de transparence.

BlackBerry dégringole en Bourse : -25% à Wall Street après ses résultats du premier trimestre. Il faut dire que le Canadien est de nouveau en perte, avec 84 millions de dollars en moins, ce qui n'était pas prévu. Et il le sera encore au deuxième trimestre.

Le chiffre d'affaires, lui, progresse, et les ventes de smartphones aussi. Mais il y a un problème pour les marchés, le groupe donne trop peu de détails sur les ventes réelles de sa gamme BlackBerry 10, la gamme censée le relancer.

Premier constat, le Canadien a livré moins de BlackBerry 10 que prévu : 2,7 millions d’appareils, seulement 40% des livraisons totales. Second constat, le groupe ne dit pas quelles sont les ventes réelles des Z10 et Q10, des appareils lancés sur le marché au dernier trimestre et censés attirer de nouveaux clients.

Manque de visibilité

Ce manque de visibilité qui trouble les investisseurs. La galaxie BlackBerry 10 ce n’est pas seulement de nouveaux produits. C’est aussi une nouvelle plateforme, une plateforme censée faire venir de nouveaux clients et convaincre les clients actuels de passer de l’ancien système, BlackBerry 7, au nouveau système.

Or le groupe a perdu quatre millions d’utilisateurs dans le monde au dernier trimestre. De son côté, BlackBerry dit que la transition prend du temps, que la nouvelle plateforme BlackBerry 10 n’en est qu’à ses débuts, que la pénétration du marché mondial continuera ces prochains mois. Bref, le groupe temporise.

En attendant, Apple et Samsung restent leaders du marché, et réfléchissent à de nouveaux produits. Ce contexte met un peu plus la pression sur BlackBerry.

Aurélie Boris et correspondante de BFM Business à New-York