BFM Business

Bien préparer ses équipes à la transformation numérique

Parler de transformation numérique revient encore trop souvent à se concentrer sur les technologies en oubliant le facteur humain et les importants changements à mener auprès des collaborateurs et des managers.

Parler de transformation numérique revient encore trop souvent à se concentrer sur les technologies en oubliant le facteur humain et les importants changements à mener auprès des collaborateurs et des managers. - fotolia

La renaissance digitale n'est pas qu'une révolution technologique. elle impacte la culture d'entreprise, la formation et les mentalités des collaborateurs et agit sur l'ensemble des processus de l'entreprise. Un sujet qui doit figurer parmi les priorités des dirigeants.

D'ici à 2020, 60% de l'effectif des entreprises disposera de compétences en matière de technologies numériques, assure une étude réalisée par le cabinet IDC. Il est donc urgent pour les managers de préparer non seulement l'irruption de nouvelles compétences au sein des équipes, mais surtout la transformation des métiers existants et des façons de travailler et d'innover.

Mesurer en urgence le potentiel de transformation digitale des métiers

Les métiers dont l’activité repose sur les échanges interpersonnels rapides et opportuns (marketing, communication, commerciaux et achat) sont les plus enclins à se transformer pour s’adapter aux évolutions imposées par l’univers digital, comme le montre l'infographie c-dessous). Dans le même temps, la direction des systèmes d’information (DSI) doit se porter garante des outils liés à la transformation digitale, exploités par les métiers.

Source: TNS Sofres / Abilways Digital (janvier 2015)

Les salariés connaissent mal les formations existantes

Un chiffre étonnant remonte des études réalisées. Les DRH sont persuadés d'adresser les bonnes formations à leurs collaborateurs pour que ceux-ci anticipent la révolution numérique qui arrive dans l'entreprise. Surprise, ces derniers ne semblent pas informés de tous les dispositifs dont ils pourraient bénéficier.

Source: TNS Sofres / Abilways Digital (janvier 2015)

Se concentrer sur les formations au changement plutôt que sur l'utilisation des technologies

Les collaborateurs expriment le souhait de s’armer pour faire face, dans les entreprises, aux défis lancés par la révolution digitale. Pour cela, neuf collaborateurs sur dix (RH et opérationnels confondus) pensent qu’adapter le plan de formation qui va aider à mieux accompagner la transformation digitale des métiers, est important voire prioritaire.

Les collaborateurs ne privilégient pas les formations technologiques.
Les collaborateurs ne privilégient pas les formations technologiques. © TNS Sofres / Abilways Digital (janvier 2015)

Patron marketing et DG figurent parmi les champions de la transformation digitale de l’entreprise

Pour plus de la moitié des entreprises intérrogées (53%), comprendre le comportement des consommateurs est un défi extrêmement important. Si le Chief Digital Officer (CDO) n’est pas perçu aujourd’hui comme étant le champion de la transformation digitale, cette perception pourrait changer dans les années à venir. En effet, cette fonction monte en puissance et pourrait être amenée à centralisée la stratégie digitale des entreprises. A en croire la cabinet de conseil en organisation Lecko, 40% des entreprises du CAC40 ont déjà leur CDO.

Source: Altimeter Group Digital Transformation Survey 2014

Les entreprises concentrent leurs initiatives de transformation digitale dans le social et les mobiles

Sans grande surprise, le trio de tête, aussi représenté par l’acronyme SoLoMo (pour Social, Local et Mobile) concentre l’essentiel des investissements des entreprises. L’objectif est par exemple de proposer à l’utilisateur final et/ou au client, une expérience personnalisée (Social), instantanée (Mobile) en fonction de son contexte (Local). Cette formule s’applique également au sein des entreprises, où les réseaux sociaux dédiés, la mobilité et la l’analyse des données sont des enjeux majeurs.

Source: Altimeter Group Digital Transformation Survey 2014 

Eddye Dibar