BFM Business

Avec la nouvelle version d’Android, Google s’inspire directement d’Apple

-

- - Google.com

Google a dévoilé de nombreux détails sur la prochaine version de son système d’exploitation pour smartphone. De nouveaux gestes font leur apparition, directement inspirés de la firme de Cupertino.

A l’occasion de sa conférence dédiée aux développeurs, Google a offert une démonstration d’Android P, la nouvelle version du système d’exploitation des smartphones vendus par Samsung, Sony, Huawei, LG et consorts. Après deux mises à jour plutôt discrètes, Google revoit largement la façon dont les utilisateurs navigueront sur leur mobile. La firme anticipe l’avènement des appareils équipés d’écran occupant toute la façade - comme l’iPhone X - et propose un système de navigation équivalent à celui d’Apple.

La fin du bouton principal

Depuis les débuts d’Android en 2007, l’utilisateur a toujours pu compter sur un bouton principal pour revenir à l’écran d’accueil, ainsi qu’un bouton multitâche et un bouton retour. Ce dernier ne sera plus visible par défaut et n’apparaîtra que dans certaines applications. Comme sur l’iPhone X, une petite barre blanche apparaît au bas de l’écran. Un appui bref permettra de retourner à l’écran d’accueil. L’effleurer de bas en haut aura pour effet d’ouvrir le menu multitâche, qui place désormais les fenêtres les unes à côté des autres, comme chez Apple.

En marge de cette refonte de la navigation, Google apporte d’autres nouveautés destinées à simplifier l’expérience utilisateur. Il sera par exemple possible de supprimer les alertes d’une application directement depuis l’une de ses notifications. A l’image des fabricants de smartphones, Google mise sur l’intelligence artificielle pour nous accompagner au quotidien. Android P sera notamment capable d’adapter la luminosité de l’écran selon nos habitudes, afin de préserver la batterie.

Lutter contre l’addiction aux smartphones

Lors de la conférence, les cadres de Google ont évoqué le problème de l’addiction aux smartphones, récemment abordé par l’un des “pères” de l’iPhone. Android P proposera ainsi un menu permettant de suivre le temps passé sur chaque application, mais également le nombre de notifications reçues et le nombre de fois où le smartphone a été utilisé dans la journée. L’utilisateur pourra ensuite affecter des limites d’utilisation à chaque application.

Avant de profiter de ces nouvelles fonctions, il faudra faire preuve de patience. Si la version bêta est disponible sur plusieurs smartphones (notamment le Nokia 7 Plus, vendu dans l’Hexagone), le déploiement d’Android P prendra de longs mois. Les premiers smartphones à en profiter devraient arriver fin 2018. Pour les modèles sortis plus tôt, la mise à jour ne devrait intervenir que courant 2019.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech