BFM Business

Autopartage: Ouicar s'attaque aux véhicules à usage professionnel

En 2015, ce sont déjà 30.000 propriétaires et près de 600.000 membres qui ont fait appel à OuiCar.

En 2015, ce sont déjà 30.000 propriétaires et près de 600.000 membres qui ont fait appel à OuiCar. - Ouicar

La start-up accueille sur son site Internet d'autopartage les véhicules qui peuvent être loués et assurés dans un cadre professionnel en semaine grâce à un partenariat avec Axa.

Vous avez besoin, ponctuellement, d'un véhicule dans un cadre professionnel sans passer par un loueur traditionnel? Le site d'autopartage Ouicar les propose désormais à la location, ce qui lui permet d'augmenter son offre au-delà des 30.000 voitures de particuliers qu'il a déjà potentiellement en parc sur la France.

Jusqu'à présent, l'assurance des véhicules proposés à la location par le site imposait un usage personnel, en loisir, le week-end notamment. Désormais, il sera possible d'utiliser et de louer, dans le cadre de son travail, un véhicule pour des besoins professionnels.

"Les propriétaires professionnels vont pouvoir proposer leur véhicule à location sur notre site comme un artisan ou une entreprise disposant d'une flotte de voitures" explique Marion Carrette, fondatrice de ce site d'autopartage de véhicules.

L'assurance est un levier essentiel de l'autopartage

Cette offre vise les professionnels (cadres, notamment) en déplacement qui seraient passés par un loueur classique, pour disposer d'un véhicule lors de leurs rendez-vous d'affaires, pendant leur journée de travail.

Cette extension de l'offre est rendue possible par le partenariat noué par Ouicar avec l'assureur Axa depuis le 1er février 2016. "L'assurance est essentielle dans notre métier" ajoute Marion Carrette.

Limité pour l'instant à la France, ce partenariat avec l'assureur a vocation à s'étendre au niveau européen dès cette année. OuiCar prévoit un déploiement de son offre locative dans plusieurs pays d'ici 6 mois. Ces projets d'extension géographique sont facilités par l'arrivée d'un puissant actionnaire à son capital. En juin 2015, la SNCF a investi 28 millions d'euros dans OuiCar, détenant 75% du capital de la start-up aux côtés des fonds historiques: Jaina Capital, le fonds d'investissement de Marc Simoncini, et Ecomobility Ventures.

Frédéric Bergé