BFM Business

Aucune offre de rachat pour Bouygues Telecom

Bouygues Telecom fait l'objet d'interrogations alors que le marché français pourrait devoir se consolider.

Bouygues Telecom fait l'objet d'interrogations alors que le marché français pourrait devoir se consolider. - -

Le groupe Bouygues a fait savoir, ce lundi 4 août, qu'il n'avait reçu aucune offre de rachat pour sa filiale télécom. Il a également émis le souhait de lui garantir un "avenir autonome".

Bouygues n'a visiblement pas apprécié les déclarations de Xavier Niel dans la presse, ce lundi 4 août.

"Suite aux récentes déclarations parues dans la presse, Bouygues rappelle que Bouygues Telecom poursuit la mise en place de son plan de transformation annoncé le 11 juin 2014 visant à lui garantir un avenir autonome", peut-on lire dans un communiqué. "De plus, le groupe n'a reçu à ce jour aucune offre de rachat pour sa filiale Bouygues Telecom."

La consolidation du marché français toujours en suspens

Xavier Niel, le fondateur de l'opérateur télécoms Free (Iliad), a évoqué un possible rachat du troisième opérateur français dans le Wall Street Journal de lundi. "Nous leur avons dit: soit vous nous dites que vous êtes vraiment à vendre, soit nous nous tournons vers d'autres options qui pourraient compromettre cette proposition dans l'avenir", a-t-il fait valoir.

Iliad a annoncé jeudi avoir soumis au conseil d'administration de l'opérateur américain T-Mobile US une offre pour 56,6% de son capital pour laquelle il propose 15 milliards de dollars.

Suite à cette annonce, les experts du secteur ont souligné que si Free choisissait d'investir aux États-Unis, il n'aurait plus les moyens d'investir sur le marché français et d'être un acheteur potentiel de Bougyues Telecom, dans le cadre d'une consolidation du marché français autour de trois opérateurs.

Y. D .avec AFP