BFM Business

Apple veut-il vraiment mettre le Face ID sur l’Apple Watch?

Un brevet suggère que la technologie Face ID pourrait arriver sur l'Apple Watch

Un brevet suggère que la technologie Face ID pourrait arriver sur l'Apple Watch - Justin Sullivan / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

La technologie Face ID déjà disponible sur l'iPhone X pourrait s'étendre à l'Apple Watch, selon la demande de brevet révélée par un site spécialisé.

La technologie Face ID a été déployée par Apple sur son smartphone le plus élaboré, l’iPhone X. Mais elle pourrait bien s’étendre d’autres produits. Comme le rappelle le site spécialisé Numérama, des rumeurs laissaient entendre en novembre que le prochain iPad pourrait en être équipé.

Les bruits de couloirs suggèrent désormais un autre scénario. Le site Patently Apple a repéré un brevet indiquant la possible arrivée de cette technologie sur l'Apple Watch, la montre connectée du géant américain. La demande de brevet a été déposée avant la sortie de l'iPhone X, en 2016.

Les termes utilisés dans le document ne sont pas la marque "Face ID", popularisée à la sortie de l'iPhone X, mais ils ne laissent aucun doute. Il s'agit bien de reconnaissance faciale.

Schéma inclus dans la demande de brevet déposé en 2016
Schéma inclus dans la demande de brevet déposé en 2016 © DR

Quel intérêt? 

La miniaturisation des composants de la caméra TrueDepth utilisée sur l'iPhone X ne se fera pas du jour au lendemain. Mais si elle est effectivement mise en place, ce serait une prouesse technologique. On peut imaginer qu'Apple intégrera dans un premier temps une simple caméra à selfie, comme des rumeurs le laissaient entendre, avant d'ajouter la reconnaissance faciale. 

L'intérêt d'injecter la technologie Face ID dans une montre connectée n'est pas évident. Surtout si elle se limite au déverrouillage de l'appareil. Toutefois, une utilisation pourrait être intéressante. L'Apple Watch s'allume dès que son utilisateur lève le poignet. On peut alors imaginer que la reconnaissance faciale permettrait d'allumer la montre uniquement si elle reconnaît son propriétaire. Et donc, d'économiser de la batterie.

Le document révélé par Patently Apple est une simple demande de brevet ce qui signifie que rien n'est concret. Il se peut aussi qu'Apple cherche à protéger son concept sans avoir pour l'instant les clés pour le mettre en oeuvre. 

Pauline Dumonteil