BFM Business

Apple testerait 10 prototypes dont un inspiré de Samsung pour "l'iPhone 8"

Ce concept d'iPhone  à écran incurvé qui n'a aucun lien avec Apple a été imaginé par un cabinet de design.

Ce concept d'iPhone à écran incurvé qui n'a aucun lien avec Apple a été imaginé par un cabinet de design. - Mesut G. Design

Selon le Wall Street Journal, Apple, qui voudrait marquer un grand coup pour les 10 ans de l'iPhone, étudie la possibilité de lancer un modèle à écran incurvé. Encore faut-il que les fabricants d'écrans Oled soient capables de les produire.

10 ans, l'âge de la révolution pour l'iPhone? C'est en tout cas ce que laissent entendre la rumeur et les fuites en provenance de chez Apple. Alors qu'en 2017, l'iPhone va fêter ses 10 ans d'existence, la firme américaine travaillerait sur un modèle qui marquerait (enfin) une vraie rupture. 

Selon le Wall Street Journal, Apple aurait déjà conçu plus d'une dizaine de prototypes d'iPhone différents pour succéder au 7 qui vient de sortir. Un iPhone dont on ignore pour le moment le nom (iPhone 8?) mais qui sera certainement plus qu'une simple amélioration du modèle actuel, donc le nom iPhone 7s semble exclu.

Car parmi les nouveaux modèles sur lesquels travaille Apple, certains seraient dotés d'écrans Oled incurvés. Jusqu'à présent, la marque américaine privilégiait le classique LCD pour ses écrans d'iPhone. L'Oled, cette technologie qui commence à arriver sur les téléviseurs, était principalement utilisée par Samsung et LG dans le smartphone. Cette technologie permet de réaliser des écrans plus fins avec de meilleurs contrastes tout en consommant moins d'électricité. Une finesse qui permet justement d'incurver les écrans, donc pour Apple de proposer un tout nouveau design pour l'iPhone.

5 milliards de dollars pour fournir Apple

Dès lors, une bataille semble s'être engagée de la part des fabricants d'écrans Oled pour fournir Apple. Les 4 plus gros producteurs mondiaux sont aujourd'hui coréens (Samsung et LG), chinois (Sharp racheté par Foxconn) et japonais (Japan Display). Si selon le Wall Street Journal, c'est Samsung qui aurait pour le moment les faveurs d'Apple sur les écrans Oled, le coréen pourrait être mis en concurrence dès 2018. La production actuelle d'écrans Oled ne serait pour le moment pas suffisante pour fournir Apple qui vend aux alentours de 200 millions d'iPhone par an. La firme Sharp, rachetée par Foxconn, un des fameux sous-traitants d'Apple, devrait en effet investir 5 milliards de dollars dans une nouvelle usine pour suivre la demande d'Apple, indique le Wall Street Journal

À ce stade, il semble donc que le design du prochain iPhone dépendra de la capacité de ses fournisseurs à produire suffisamment d'écrans. Selon les analystes de KGI Securities, Apple pourrait lancer 3 modèles d'iPhone en 2017: 2 dotés d'écrans LCD et un nouveau grand modèle de plus de 5 pouces avec un écran Oled. Mais rien n'est encore décidé, assure de son côté la banque Barclays, qui rappelle qu'Apple avait changé d'avis concernant l'iPhone 7 quelques mois à peine avant son lancement. Les analystes de Barclays anticipent eux un iPhone moins révolutionnaire avec un écran plus large, sans bords mais dans un boîtier similaire aux modèles actuels. L'écran courbé serait alors repoussé aux modèles postérieurs.

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco