BFM Business

Apple démarre la production des iPhone "made in India"

Apple a séduit le gouvernement indien, mais il doit désormais séduire le public en adaptant ses tarifs.

Apple a séduit le gouvernement indien, mais il doit désormais séduire le public en adaptant ses tarifs. - AFP PHOTO / PIB

Pour que la marque puisse vendre en Inde, le gouvernement avait imposé à Apple de fabriquer ses produits sur le territoire national. Le groupe californien a confié cette mission au taïwanais Wistron qui a démarré l’assemblage des iPhone SE à Karnataka, dans le sud du pays.

Tim Cook, le patron d’Apple, n’a toujours pas créé d’usines d'iPhone aux États-Unis comme Donald Trump en rêve. En revanche, pour conquérir le marché indien, l’un des plus importants de la planète avec la Chine, le groupe a accepté les conditions du gouvernement indien qui réclamait que les produits vendus dans le pays y soient fabriqués.

Selon le Wall Street Journal, une usine d’assemblage vient de démarrer la production des iPhone destinés au marché domestique. Apple n’a pas lui-même créé un site, mais a confié le travail à Wistron Corp., une ancienne filiale du groupe taïwanais Acer, qui dispose d’un site de production à Karnataka dans le sud de l’Inde. Cette unité vient appuyer l’usine de Bangalore qui avait démarré la production d’iPhone SE en petites séries.

L'iPhone d'entrée de gamme hors de prix pour les locaux

Désormais, la presse indienne s’interroge sur le tarif auquel Apple va commercialiser ces smartphones. Le SE est l’entrée de gamme de la marque et s'il est vendu 399 dollars dans son réseau, ce modèle 4 pouces se vend à 320 dollars dans les magasins locaux. Mais ce serait encore trop cher pour la clientèle indienne. Les analystes estiment que le prix devrait descendre à 250 dollars pour espérer prendre une part de marché significative dans un pays où le prix moyen d’un smartphone est de l’ordre de 150 dollars. Difficile pour Apple de descendre si bas.

La marque a toujours établi un prix identique dans tous les pays pour dissuader les distributeurs de faire du dumping. Et en Inde, elle sera face à des concurrents qui n'hésitent pas à jouer sur les prix. Le plus redoutable est local. Il s'agit de Ringing Bells qui vend son Freedom 251 pour 1.500 roupies, soit 3,29 euros.

Tim Cook va-t-il faire une entorse à cette règle? Le groupe n’en dit rien, mais il y réfléchit sérieusement. En 2016, les ventes de smartphones ont grimpé de 18% en Inde alors que le marché mondial stagnait à 3%, selon le cabinet CounterPoint Research. Et l’an dernier, les ventes mondiales d’iPhone ont reculé de 7%. L’Inde, où la part de marché du groupe californien ne dépasse pas 3%, pourrait être un nouvel Eldorado pour l’iPhone. La seule condition serait qu’Apple consente à faire de gros efforts tarifaires pour conquérir un pays où le salaire moyen est de 128 dollars par mois, soit trois moins que le prix d’un iPhone SE.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco