BFM Business

Annulation du salon MWC: "pas d'autres issues possibles" se justifie Stéphane Richard

Le patron d'Orange préside la GSM Association, organisatrice du Mobile World Congress de Barcelone. C'est donc lui qui a décidé d'annuler l'événement majeur qui devait se tenir du 24 au 27 février 2020.

La menace du Coronavirus aura finalement eu raison du Mobile World Congress, plus grand salon du mobile au monde, qui devait se dérouler du 24 au 27 février 2020. La GSM Association, qui organise l'évènement, l'a annoncé mercredi soir.

"C'est une décision difficile" explique sur le plateau de Good Morning Business Stéphane Richard, PDG d'Orange mais aussi président de la GSM Association, qui a dû prendre la responsabilité de cette annulation. "Cela n'a pas été de gaîté de cœur (…) je crois vraiment qu'il n'y avait pas d'autres issues possibles, pas d'autre alternatives responsables si on prend en compte d'abord la sécurité de nos salariés, la sécurité des visiteurs"

"Un tel événement de cette taille, en plein épidémie, franchement, c'était extrêmement difficile et extrêmement risqué de le maintenir. Donc je pense qu'on a pris une décision difficile mais sage" poursuit-il, rappelant qu'il s'agissait d'un énorme événement. "On attendait plus de 130.000 participants" souligne-t-il.

Donc "ce n'est pas une bonne nouvelle pour l'industrie" reconnait Stéphane Richard. Et ce n'est pas non plus une bonne nouvelle pour GSM Association qui se retrouve face à une facture importante, suite à cette annulation. "J'en appelle ici à la responsabilité de tous les participants, de tous les acteurs de l'industrie, qu'ils soient d'ailleurs opérateurs ou partenaires, on ne peut pas faire supporter à l'institution GSMA la facture de cette annulation qui est à l'évidence une décision inéluctable" a lancé Stéphane Richard.

Thomas Leroy