BFM Business

Amazon va-t-il vraiment cesser de vendre les produits de Nest, la filiale domotique de Google?

Quelques jours après avoir racheter un spécialiste de produits domotiques, Amazon pourrait retirer de la vente les appareils concurrents d'une filiale de Google

Quelques jours après avoir racheter un spécialiste de produits domotiques, Amazon pourrait retirer de la vente les appareils concurrents d'une filiale de Google - Nest

Quelques jours après avoir acheté une société de caméras connectées, le site de e-commerce aurait l'intention de retirer de la vente les produits de Nest, la filiale de Google spécialisée dans la domotique. La guerre que se mènent les deux géants depuis deux ans est loin d’être terminée.

Si l’information dévoilée par Business Insider se confirme, ce serait une nouvelle bataille dans la guerre que se mènent Amazon et Google depuis plusieurs années. Amazon aurait l’intention de ne pas vendre sur son site la nouvelle gamme de produits domotiques de Nest, société spécialisée dans la domotique que Google a achetée en 2014 pour 3,2 milliards de dollars.

Cette décision aurait été annoncée à Nest par un simple coup de téléphone d'un cadre d’Amazon. Si le nom de Jeff Bezos n’a pas été cité, pour Nest, c’est bien le patron du site de e-commerce qui aurait donné l’ordre. Une offensive qui arrive quelques jours après le rachat par Amazon, pour un milliard de dollars, de Ring un concurrent direct de Nest sur le marché des caméras connectés. 

Google dénonce un boycott

Pour le moment, aucune des deux entreprises n’a voulu faire de commentaire. Si l’information est confirmée, ce serait un nouvel épisode de la guérilla que se mènent ces deux géants. Pendant deux ans, la clé HDMI Chromecast de Google a été bannie du store d’Amazon. Raison avancée, l'incompatibilité de l'appareil de Google avec le service de vidéo en ligne d'Amazon. Idem pour Google Home lancé l'été dernier qui n’est toujours pas distribué sur le site de ecommerce.

En décembre dernier, le groupe de Mountain View avait répliqué en coupant l’accès à YouTube aux utilisateurs d’Echo Show et de FireTV, deux produits Amazon. Dans un communiqué, Google expliquait cette décision. "Amazon ne vend pas de produits Google tels que Chromecast et Google Home, ne met pas Prime Video à la disposition des utilisateurs de Google Cast". Dans ce texte, la possibilité que les produits Nest soient à leur tour touchés par un boycott était aussi évoqué.

La coupure de YouTube a fait réagir Amazon qui a immédiatement annoncé sa volonté de résoudre au plus vite le litige avec Google. En début d’année, Chromecast a fait son retour sur Amazon. Par contre, Google Home n’est toujours pas en vente, et la gamme de produits Nest pourrait bientôt prendre la porte de la boutique en ligne. Et pour aider les utilisateurs d’Amazon à se passer de YouTube, un projet concurrent a été dévoilé. Son nom de code, Amazon Tube, ne laisse aucun doute sur la nature du message. La guerre entre les deux géants est loin d’être terminée.

Pascal Samama