BFM Business

Amazon s'apprêterait à faire très mal à Apple et Spotify

-

- - -

Amazon veut casser les prix dans le streaming musical. Le service qu'il s'apprête à lancer avec son Amazon Echo coûterait deux fois moins cher que ceux de la concurrence. A condition que les maisons de disque acceptent...

Décidément Amazon ne veut laisser aucun répit à ses concurrents. Après avoir lancé son offre vidéo "anti-Netflix" en avril dernier, le groupe de Jeff Bezos serait sur le point de dévoiler un service de streaming musical. Selon le site américain Re/Code, Amazon souhaite cette fois s'attaquer à Apple Music, Spotify et au français Deezer, les spécialistes de la musique en ligne.

Et si les informations du site américain sont exactes, Amazon pourrait bousculer le secteur comme il l'aime à le faire. Son offre serait deux fois moins chère que celle de ses concurrents. Selon Re/Code, le site voudrait proposer un abonnement entre 4 et 5 dollars par mois quand les autres proposent tous des tarifs à 10 dollars ou 10 euros. Il s'agirait en revanche d'un service de streaming exclusivement réservé à son enceinte connectée Echo. Les utilisateurs de ce type de service n'y auraient pas accès sur le smartphone, du moins pas à ce tarif-là.

Le beau succès d'Echo

Mais avec ce prix très attractif, Amazon souhaite accélérer le déploiement de son enceinte connectée Echo. Lancée en 2015, elle rencontre un grand succès aux Etats-Unis où le site en aurait vendu plus d'un million la première année. Selon The Information, Amazon compte en vendre 3 millions cette année et 10 millions en 2017. 

Mais ce n'est pas gagné pour autant pour Amazon. Le géant américain devra convaincre les maisons de disques de proposer leur catalogue sur le futur service. Ce qui est loin d'être gagné. Les ayant-droit de l'industrie musicale qui espèrent que le streaming permettra d'enrayer la baisse de leurs revenus causée par la chute des ventes de CD, ne veulent pas entendre parler d'offres discount. D'ailleurs Amazon qui proposait déjà un service de streaming musical gratuit pour les abonnés Premium aux Etats-Unis, ne devrait se contenter que d'un catalogue de chansons très chiche comparé à ceux d'Apple ou Spotify. Amazon Prime Music ne compte qu'un million de titres contre 30 à 40 millions pour ses concurrents. 

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco