BFM Business

Altice condamné à 15 million d'euros d'amende

Altice est accusé de ne pas avoir respecté certains des engagements liés à la cession de la filiale Outremer Telecom et pris à l'occasion du rachat de SFR.

Altice est accusé de ne pas avoir respecté certains des engagements liés à la cession de la filiale Outremer Telecom et pris à l'occasion du rachat de SFR. - Philippe Huguen - AFP

L'Autorité de la concurrence a condamné le groupe Altice (actionnaire du site BFMBusiness.com) à une amende de 15 millions d'euros. Elle l'accuse de ne pas avoir respecté certains des engagements liés à la cession de la filiale Outremer Telecom et pris à l'occasion du rachat de SFR. L'Autorité rappelle dans un communiqué avoir autorisé en 2014 la maison-mère de Numericable à prendre le contrôle exclusif de SFR, en obligeant toutefois la société à céder les activités de téléphonie mobile de sa filiale Outremer Telecom à La Réunion et Mayotte afin d'éviter une situation de quasi-monopole.

Dans l'attente de la cession, Altice/Numericable s'était engagé "à préserver la viabilité économique, la valeur marchande et la compétitivité de ces activités" et "à ne pas s'immiscer dans la gestion de l'activité à céder", ajoute l'Autorité. Mais "en augmentant le prix des forfaits de téléphonie mobile d'Outremer Telecom à La Réunion et à Mayotte, le groupe Altice/Numericable n'a pas respecté ses obligations", estime l'organisme.

D. L. avec AFP