BFM Business

Altice chute encore de 12% en Bourse

Le titre Altice a clôturé à 8,10 euros, en baisse de 12,01% à la fermeture du marché, après être tombé jusqu'à 8 euros en cours de séance, ce 17 décembre 2017.

Le titre Altice a clôturé à 8,10 euros, en baisse de 12,01% à la fermeture du marché, après être tombé jusqu'à 8 euros en cours de séance, ce 17 décembre 2017. - Eric Piermont-AFP

L'action du groupe de télécoms et médias Altice a perdu plus de 12% vendredi 17 décembre à la Bourse d'Amsterdam, atteignant un plus bas depuis avril 2014.

Altice continue sa chute en Bourse. L'action du groupe de télécoms et médias a perdu plus de 12% vendredi 17 novembre à la Bourse d'Amsterdam, atteignant un plus bas depuis avril 2014.

Le titre a clôturé à 8,10 euros, en baisse de 12,01% à la fermeture du marché, après être tombé jusqu'à 8 euros en cours de séance. Le titre est très chahuté depuis le début du mois et la publication de résultats jugés décevants pour le troisième trimestre.

L'agence Bloomberg a fait état vendredi d'une hausse des ventes à découvert de l'action Altice, accentuant le caractère spéculatif du titre.

En réaction à cette nouvelle chute, le patron d'Altice, Patrick Drahi, a insisté sur la "véritable stabilité financière" du groupe de télécoms et médias dont l'action a chuté au plus bas depuis plus de trois ans, dans une lettre interne adressée aux salariés de sa filiale SFR (actionnaire du site BFMBusiness.com). "Sachez que malgré la chute du cours de Bourse, nous bénéficions d'une véritable stabilité financière. Notre dette est sécurisée à 85% à taux fixe et le premier remboursement majeur n'arrivera qu'en 2022", écrit-il dans cette lettre envoyée après la clôture de Bourse

Altice a commencé sa chute en Bourse le 3 novembre

Le groupe de télécoms, propriétaire de SFR (qui possède 49% de ce site web), avait vu son titre céder près d'un quart de sa valeur (-22,59%) le 3 novembre dernier, au lendemain de la publication de ses résultats trimestriels, montrant un recul de deux de ses principaux marchés, la France et le Portugal.

Le titre avait encore perdu 13,17% à la Bourse d'Amsterdam lors de la séance du mardi 14 novembre alors que des notes d'analystes s'inquiétaient de voir la rentabilité souffrir durablement.

Le fondateur d'Altice Patrick Drahi a tenté de rassurer en annonçant une réorganisation du groupe et son retour aux responsabilités en tant que président du conseil d'administration. Il a aussi promis de donner la priorité à la réduction de la dette nette, qui s'élève à 49,6 milliards d'euros, annonçant la fin de la série d'acquisitions de sociétés et de contenus des derniers mois.

BFMBusiness avec AFP