BFM Business

Alcatel-Lucent récupère ses précieux brevets

Alcatel Lucent a un portefeuille de 29.000 brevets

Alcatel Lucent a un portefeuille de 29.000 brevets - Eric Piermont - AFP

Alcatel-Lucent, pour obtenir un crédit, avait gagé ses brevets. L'équipementier a annoncé, mercredi 20 août, qu'il avait enfin remboursé le prêt.

Un ouf de soulagement pour Alcatel Lucent. L'équipementier télécoms français annonce qu'il est parvenu à rembourser par anticipation un crédit d'1,7 milliard de dollars, sur lequel était gagée la quasi-totalité de ses brevets. Son bien le plus précieux.

C'était une épée de Damoclès qui pesait sur la tête d'Alcatel depuis des mois. En janvier 2013, l'équipementier télécom dans la tourmente obtient un peu plus d'1,5 milliard de dollars de crédit auprès de plusieurs banques. Mais pour obtenir ce prêt, Alcatel doit donner des garanties. Il gage alors son trésor le plus précieux, sa plus grande fierté aussi: un portefeuille de 29.000 brevets, dont la valeur réelle est estimée à 5 milliards d'euros.

Du téléphone à touches à la 4G

Certains remontent à la préhistoire des télécoms. Ce sont les ingénieurs d'Alcatel qui ont mis au point le téléphone à touches, le premier satellite de télécommunication ou encore le transistor, qu'on retrouve aujourd'hui dans tous les smartphones. Sans oublier les technologies dernier cri: des brevets sur la reconnaissance vocale, la vidéo conférence, le cloud ou encore la 4G.

Ce n'est pas un hasard si les Bell Labs, les laboratoires de recherche d'Alcatel-Lucent, ont vu émerger de leurs rangs 12 prix Nobel. Plus de risque, donc que ces actifs précieux ne passent entre les mains des banquiers. Un poids en moins pour Alcatel, en pleine tentative de redressement.

Anthony Morel