BFM Business

Alcatel-Lucent et Qualcomm nouent un partenariat stratégique

Alcatel surprend agréablement les investisseurs ce mardi 30 juillet.

Alcatel surprend agréablement les investisseurs ce mardi 30 juillet. - -

L'équipementier télécom français annonce, ce mardi 30 juillet, se lancer dans un partenariat avec le géant des puces pour mobile Qualcomm, pour développer les antennes-relais du futur.

Le titre Alcatel-Lucent bondit à la Bourse de Paris. Vers 15h, le titre prenait plus de 13,5%. Le groupe a publié, ce mardi 30 juillet, ses résultats semestriels. Les investisseurs saluent les premiers progrès du plan stratégique d'Alcatel-Lucent, notamment le redressement du résultat d'exploitation et le chiffre d'affaires meilleurs que prévu, malgré une perte de 885 millions d'euros. Autre raison de se réjouir: l'annonce d'un partenariat avec Qualcomm, le géant américain des puces pour mobile.

Les deux groupes vont investir ensemble dans les "small cell", des sortes de mini-antennes relais, à peine plus grandes qu'un paquet de cigarettes, donc très discrètes, et qu'on peut installer directement dans des bureaux, un centre commercial ou un aéroport. Elles sont indispensables pour les opérateurs télécoms qui ont besoin, avec la 4G, d'étendre rapidement leur réseau dans les zones denses.

Une alliance capitalistique

Pour Alcatel-Lucent, le partenariat avec Qualcomm dans ce domaine a plusieurs avantages. Il permet de partager les coûts de recherche et développement, d'accélérer la mise sur le marché des nouveaux produits, et d'améliorer sa structure financière.

Car le partenariat prévoit aussi une petite alliance capitalistique. Qualcomm, qui pèse plus de 80 milliards de dollars en bourse, prendra entre 1 et 3% du capital d'Alcatel-Lucent. L'équipementier télécoms qui mise sur d'autres partenariats industriels de ce type pour tenter de redresser la barre.

Simon Tenenbaum