BFM Business

Alcatel-Lucent annonce ses premiers bénéfices

La stratégie de Ben Verwaayen commence à porter ses fruits chez Alcatel-Lucent (Reuters)

La stratégie de Ben Verwaayen commence à porter ses fruits chez Alcatel-Lucent (Reuters) - -

Pour la première fois depuis la fusion, le groupe est enfin dans le vert, avec un résultat net d'un milliard d'euros, largement supérieur aux attentes des analystes.

Il est vrai que les chiffres sont tirés par des éléments exceptionnels. Mais globalement, la stratégie de Ben Verwaayen commence à porter ses fruits. Le groupe, dans le rouge depuis 2006 et la fusion entre Alcatel et Lucent, a fait des bénéfices en 2011.

L'équipementier leader des télécoms a procédé à des réductions de coûts -300 millions d'euros d'économies cette année - et surtout, à un recentrage sur un portefeuille d'activités réduit.

C’était flagrant encore récemment avec la vente de Genesys, sa branche spécialisée dans les logiciels pour les centres d'appel, pour 1,5 milliard d'euros. Comme le résume un analyste : "ils se sont débarrassés de toute la quincaillerie pour se concentrer sur leur cœur de métier : améliorer les réseaux".

Alcatel subit la pression des clients opérateurs

Pour autant, le marché reste extrêmement compétitif, avec des acteurs chinois comme ZTE ou Huawei. Surtout, les équipementiers comme Alcatel subissent la pression de leurs clients opérateurs, qui limitent les investissements dans les réseaux du fait du contexte économique.

Pour ne rien aranger, un expert du marché des télécommunications nous a confié que sur le marché français, l'arrivée de Free, poussait les fournisseurs à encore réduire leurs coûts.

Mais Alcatel-Lucent se veut confiant pour 2012. Le groupe a trouvé une nouvelle source de revenus : il va monétiser son portefeuille de 29 000 brevets.

Anthony Morel et BFMbusiness.com