BFM Eco

Ryanair va fermer sa base de Francfort après le refus des pilotes de baisser les salaires

Un avion de la compagnie irlandaise Ryanair atterri à l'aéroport de Dublin en septembre 2017.

Un avion de la compagnie irlandaise Ryanair atterri à l'aéroport de Dublin en septembre 2017. - Paul Faith - AFP

Faute d'accord avec ses pilotes allemands, la compagnie irlandaise a ajouté que les fermetures de ses bases à Berlin Tegel et Düsseldorf étaient probables avant l'hiver.

La compagnie aérienne irlandaise Ryanair a annoncé la fermeture à l'automne de sa base de Francfort en Allemagne, et d'autres devraient suivre dans le pays, après le refus des pilotes de consentir à une baisse de salaires. Ryanair, qui mène un plan de restructuration prévoyant la suppressions de 3000 emplois pour amortir le choc de la pandémie, a dévoilé sa décision dans un mémo envoyé mardi à ses pilotes basés en Allemagne.

Le syndicat de pilotes allemands VC a rejeté en majorité lors d'un vote la proposition de la compagnie d'accepter une baisse de salaires de 20% pour quatre ans. "VC a voté pour des suppressions d'emplois et des fermetures de bases alors qu'ils auraient pu préserver tous les emplois", souligne Ryanair dans le mémo. La compagnie n'a pas précisé combien d'emplois étaient concernés par la fermeture de sa base de Francfort, qui prendra effet le 1er novembre.

D'autres fermetures envisagées

Ryanair ajoute que les fermetures de ses bases à Berlin Tegel et à Düsseldorf sont désormais probables avant l'hiver. Dans un communiqué, le syndicat VC a estimé que les propositions de Ryanair auraient été "dommageables" pour les conditions de travail des pilotes et estime que les garanties de préservation des emplois n'étaient pas suffisantes.

Contrairement à leurs homologues allemands, les pilotes britanniques de Ryanair ont accepté des baisses de salaire de 20%, ce qui devrait leur permettre de sauver 260 emplois sur les 330 menacés.

https://twitter.com/paul_louis_ Paul Louis avec AFP Journaliste BFM Eco