BFM Business

Sans accord sur les baisses de salaires, Ryanair menace de supprimer 3500 emplois en Europe

Ryanair

Ryanair - Brightcove

La compagnie irlandaise à bas coûts demandent aux salariés de baisser leurs salaires de 5 à 20% selon les situations. En contrepartie, elle s'engage à limiter les pertes d'emploi.

Les syndicats dénoncent un "chantage à l’emploi". Début juin, Ryanair, qui avait annoncé vouloir supprimer des milliers d’emplois en Europe, proposait un deal à son personnel: limiter les licenciements à condition que les salariés acceptent de baisser leurs salaires.

En cas de refus, la direction menace de supprimer "environ 3500 emplois", a indiqué ce mercredi le directeur général du groupe, Michael O’Leary, "mais nous sommes engagés dans des négociations approfondies avec nos pilotes et notre personnel navigant et nous leurs demandons à tous d’accepter des réductions de salaires comme solution alternative aux pertes d’emploi", a-t-il dit à la BBC.

La baisse de salaires serait de 20% pour les commandants de bord les mieux rémunérés et de 5% pour les agents les moins bien payés. "Nous pensons que si nous tombons d’accord pour négocier ces réductions de salaires, nous pouvons éviter la plupart des pertes d’emplois, mais pas toutes", a néanmoins prévenu Michel O’Leary.

https://twitter.com/paul_louis_ Paul Louis Journaliste BFM Eco