BFM Business

Rachat de Suez: Veolia "ne repoussera pas" la date limite de son offre à Engie

Veolia a proposé à Engie de lui racheter ses 29,9% de parts dans Suez pour 2,9 milliards d'euros

Veolia a proposé à Engie de lui racheter ses 29,9% de parts dans Suez pour 2,9 milliards d'euros - KENZO TRIBOUILLARD, ERIC PIERMONT © 2019 AFP

Le PDG de Veolia, Antoine Frérot, a fait savoir qu'il ne comptait pas repousser la date de validité de l'offre de rachat des parts de Suez à Engie. "Il y a urgence à arrêter cette politique de la terre brûlée", a-t-il dit devant les députés.

Veolia ne repoussera pas la date limite, fixée au 30 septembre, de son offre faite à Engie de racheter ses parts dans Suez, a indiqué son PDG Antoine Frérot ce mercredi devant les députés.

"Non, je ne repousserai pas la date de validité de mon offre à Engie. Et je réponds, oui, il y a urgence à décider" et à "arrêter cette politique de la terre brûlée", a-t-il déclaré, ajoutant que depuis quelques semaines, "chaque jour qui passe, Suez vend une nouvelle activité": "sur les 90.000 salariés de Suez, 13.000 ont été vendus depuis un mois et demi. Combien en restera-t-il à Noël ?", a-t-il dit.

P.L. avec AFP