BFM Business

Naturdis : naturellement Bio

Culture d‘épinards bio

Culture d‘épinards bio - Naturdis

Installée à Grasse depuis plusieurs générations, Naturdis a été l’un des pionniers de la filière bio en France. Une démarche qui prend tout son sens, tandis que près de 9 Français sur 10 ont consommé des produits issus de l’agriculture biologique en 2019 (cf Agence bio). Cette tendance s’est même accélérée en 2020 et les produits bio et locaux ont été plébiscités par les Français pendant les confinements successifs.

Rencontre avec Philippe Federzoni, son codirecteur, qui a en 40 ans transformé l’exploitation agricole familiale, en un distributeur national de produits biologiques.

Pour vous, produire bio est une évidence ?

Le bio est aujourd’hui une évidence pour un nombre grandissant de consommateurs, mais ce n’a pas toujours été le cas. Pour nous, le virage a eu lieu dans les années 70. C’est notre père, réalisant alors le métier de maraîcher, qui pour donner suite à une intoxication aux pesticides, a eu une réelle prise de conscience face à la nocivité des engrais chimiques. Du jour au lendemain, il a décidé d’adopter un mode de production plus sain et respectueux de l’environnement.

Notre exploitation est alors devenue pendant plus d’une décennie un terrain d’expérimentation dédié à l’agriculture biologique : insectes prédateurs sur les nuisibles, serres bio, goutte à goutte. Au départ incompris, nous avons petit à petit gagné en crédibilité, grâce à l’obtention des labels Nature et Progrès puis Ecocert et à l’essor progressif de la filière. Nous avons aujourd’hui 8 hectares d’exploitation à Grasse et cultivons plus de 25 espèces de fruits et légumes.

Mais c’est en commençant à travailler avec des distributeurs spécialisés que notre activité a connu un second tournant. En effet, afin de répondre à leurs attentes, nous avons dû élargir notre offre et avons commencé à nous approvisionner auprès d’autres producteurs. C’est ainsi qu’est née Naturdis, aujourd’hui grossiste national de produits biologiques, en complément de notre activité historique de maraîchage.

Comment se structure votre activité de distributeur ?

Notre offre de produits est de près de 10 000 références qui vont de l’entrée au dessert, en frais, épicerie et surgelés. A cela s’ajoute une collection de près de 300 références de fruits et légumes frais au quotidien.

Nous avons à cœur de proposer à nos clients une offre locale et française et quand cela n’est vraiment pas possible nous nous tournons vers d’autres pays européen.

Le sourcing "local" est à ce titre un vrai défi mais c’est aussi notre force ! Avec nos équipes, nous arpentons notre territoire à la recherche de producteurs ou transformateurs locaux. C’est ainsi que nous travaillons depuis des années avec des producteurs comme J.C Orso, Y.Vidal pour leurs fruits, H. Derepas et G Ferry pour leurs huiles d’olives et produits à base d’olives bio… Nous aidons également dans la commercialisation de leurs produits d’autres transformateurs : Vins de Bellet bio - famille Dalmasso ; Escargots bio de St Vallier "l’ode à l’escargot" Odeline Luiggi… Et bien entendu nous proposons à nos clients les produits de maraîchage de notre exploitation GAEC (GAEC FEDERZONI).

Nous travaillons avec quatre grandes familles de clients : Les magasins spécialisés bio incluant notre propre enseigne Le Marchand bio (8 magasins sur le département), la restauration hors domicile (collectivités ; entreprises), la restauration commerciale (cafés, hôtels, restaurants – du restaurant de plage jusqu’à "l’étoilé"), et pour finir la GMS avec une activité de fruits et légumes en vrac et emballés à la marque Croquembal.

Pour servir au mieux nos clients, nous disposons de trois plateformes en France situées à Grasse, Valence, et Paris-Rungis. Nous souhaitons continuer à développer nos activités avec ces différentes typologies de clients en leur apportant en parallèle toujours plus de services notamment digitaux et logistiques pour répondre au mieux à leurs attentes.

Linkedin

Ce contenu a été réalisé en partenariat avec SCP. La rédaction de BFM Business n'a pas participé à la réalisation de ce contenu.

En partenariat avec SCP