BFM Business

Logistique: Géodis entame sa conquête des données

-

- - -

Géodis la filiale transport de la SNCF vient de dévoiler Upply. Une plateforme de mise en relation entre clients professionnels et transporteurs.

Porte-conteneurs, avions cargos, camions et trains de marchandises sillonnent la planète. Ils sont les artères du commerce mondial. Seulement, chaque mode de transport a ses propres règles et son propre système de fixation des prix. Ainsi, pour envoyer ses marchandises à l'autre bout du monde, une entreprise doit d'abord établir un plan de transport. 

Elle doit contacter un transporteur routier , puis un transporteur maritime , et ainsi de suite jusqu'à atteindre la zone de livraison finale. Il faut ensuite attendre le retour de chacun et examiner les devis. Un processus long et opaque car les tarifs de transports sont très volatiles et dépendent de nombreux facteurs (cours du pétrole, tensions géopolitiques, capacités de remplissage...) 

Pour tenter de répondre à cette complexité, le groupe Géodis vient de créer une filiale, Upply. Elle promet d’intégrer toutes ces démarches sur une seule plateforme. Concrètement un client peut savoir combien va lui coûter l’expédition de 100 palettes vers la Chine en fonction de tel ou tel mode de transport. Dans un premier temps les prix seront mis à jour toutes les semaines, puis à terme, quotidiennement.

Dans un deuxième temps, Upply doit se muer en une véritable place de marché de la logistique où clients et transporteurs pourront être mis en contact directement. «Il sera également possible de noter les différentes prestations» explique Marie-Christine Lombard la présidente du directoire de Géodis. Upply sera accessible à tous les acteurs du transport.

Il s'agit pour les uns d'obtenir les meilleurs prix et pour les autres, de vendre au mieux, et de rationaliser leurs capacités de transport. Car aujourd’hui ajoute Marie-Christine Lombard, «il y à un gachis d'actifs sous utilisés» « 20% de la capacité logistique est perdue» renchérît Guillaume Pépy, le président de la SNCF, maison-mère de Géodis, Et pourtant ajoute t-il «On fait ça depuis 20 ans avec voyage SNCF... Mais pas pour la logistique». 

Une IA sous le capot

Pour être capable de proposer des résultats pertinents , Upply doit jongler entre des milliers de destinations, tout en prenant en compte les variables du commerce mondial. La startup a mis au point un algorithme de traitement qui repose pour l'instant, sur une base de 40 millions de données . Un algorithme «junior» qui sera nourri et renforcé au fur et à mesure par toutes les interactions des utilisateurs. Car c'est là toute la stratégie d'Upply que de maîtriser la donnée pour pouvoir maîtriser la prédiction.

Combien va vous coûter l'envoi de dix tonnes de fret vers Houston dans 6 mois ? Quel moyen de transport privilégier pour bénéficier du meilleur tarif ? Il s’agit également de développer toute une batterie d'indices et d'outils de cotation sur le commerce mondial. Bref de nouveaux services en perspectives. 

Upply sera totalement opérationnel au printemps prochain. Le e-commerce, de part son imprévisibilité, sa volatilité, et son exigence de vitesse, a déstabilisé la logistique mondiale. Les acteurs comme Amazon ou Alibaba ont su développer des activités logistiques de masse extrêmement performantes. Il s'agit donc de créer des acteurs européens capables, à leur échelle, d'innover, dans un marché mondial de la logistique estimé à plus de 8000 milliards de dollars.