BFM Business

Les Pionnières: "Nous accompagnons les créatrices en amont de leur projet"

Les Pionnières est un réseau d'incubateurs.

Les Pionnières est un réseau d'incubateurs. - Capture lespionnieres.org

Depuis 2005, un réseau d'incubateurs vient en aide aux femmes créatrices d'entreprises innovantes. Nommé Les Pionnières, ce réseau assure avoir déjà participé à la naissance de 400 entreprises. Sandrine Franchini-Guichard, sa déléguée générale, a accepté de répondre aux questions de BFMBusiness.com.

Les Pionnières est un réseau d'incubateurs né en 2005 qui se donne pour but d'aider les créations d'entreprises innovantes par des femmes. La déléguée générale de ce réseau d'accompagnement (et non pas de financement), Sandrine Franchini-Guichard, a accepté de le présenter à BFMBusiness.com.

> La méthode: "Nous mettons en valeur nos créatrices"

"Nos incubateurs permettent aux créatrices d'avoir accès à un lieu physique, un espace de 'coworking', mais aussi un accompagnement personnalisé par le biais d'une référente au sein de notre structure qui les accompagne tout au long du parcours.

Nous les orientons vers des financeurs éventuels. Nous les mettons en valeur, grâce à notre visibilité car nous sommes un réseau reconnu par les pouvoirs publics, par l'ensemble de l'écosystème..."

> Les critères: "Nous entendons l'innovation au sens large"

"Nous travaillons avec les créatrices au début de leur projet, pour des entreprises qui ont un caractère innovant et un potentiel économique. Et donc d'emploi: en moyenne nous choisissons des entreprises dont on pense qu'elles peuvent à terme embaucher cinq salariés.

L'innovation s'entend au sens large. Elle peut se situer dans le secteur des services, cela peut être une innovation des usages, sociale, sociétale..." 

> La sélection: "Un passage devant un comité de validation"

"Après un premier échange avec une référente, la candidate est soit orientée vers d'autres partenaires, soit elle correspond au profil recherché par Les Pionnières. Si tel est le cas, elle rentre dans le parcours.

Nous accompagnons la créatrice afin qu'elle consolide son projet. Elle passe ensuite devant un comité de validation qui va décider de l'entrée - ou non - dans l'incubateur. Si la créatrice est sélectionnée, elle disposera d'un bureau, d'un accompagnement pendant d'un an... En moyenne, une année dans notre incubateur coûte 300 à 400 euros.

Et après un an, elle pourra éventuellement faire partie pendant deux ans d'une de nos pépinières, qui propose un accompagnement 'light'."

> Les chiffres: "1.200 emplois créés"

"Depuis 2005, nous avons aidé 750 créatrices. 400 entreprises ont été créées, avec 85% de pérennité. 1.200 emplois ont été créés (chiffres datés de fin 2013, ndlr). Il s'agit de beaucoup d'entreprises de services et donc d'emplois non délocalisables.

Nous allons ouvrir une antenne au Havre début décembre. Elles s'ajoutera à la quinzaine d'antennes déjà existantes, dont certaines sont implantées au Maroc, au Luxembourg, en Belgique."

Maxence Kagni