BFM Business

Leetchi: "Les femmes doivent oser l'aventure de l'entrepreneuriat"

Céline Lazorthes, 31 ans, est la fondatrice de Leetchi, une société de collecte d'argent en ligne.

Céline Lazorthes, 31 ans, est la fondatrice de Leetchi, une société de collecte d'argent en ligne. - DR

Elle a fondé son entreprise à la sortie de ses études. Aujourd'hui âgée de 31 ans, Céline Lazorthes dirige toujours Leetchi, un site internet de cagnottes en ligne permettant de récolter collectivement de l'argent pour différents événements, comme des anniversaires. Elle a accepté de répondre aux questions de BFMBusiness.com.

A 31 ans, Céline Lazorthes est la créatrice de Leetchi, une société dont le but est de faciliter la collecte d'argent sur internet en prévision d'événements, comme des anniversaires. Créée en 2009, sa société est en pleine expansion et revendique deux millions d'utilisateurs. Interrogée par BFMBusiness.com, Céline Lazorthes a accepté de revenir sur son parcours. Interview.

Comment est née l'idée de créer Leetchi?

J'étais étudiante à HEC en mastère spécialisé et je devais récolter l'argent pour organiser le week-end d'intégration de ma promotion. Je me suis rendue compte que c'était très difficile à faire: c'est de là qu'est née l'idée de créer Leetchi. J'ai travaillé pendant un an sur le projet, qui a vu le jour en novembre 2009. Au début, il n'y avait aucun employé et aujourd'hui, nous sommes une trentaine.

Quels sont les prochains objectifs de développement de votre entreprise?

On continue de se développer d'un point de vue international, en France, en Allemagne, en Espagne... Nous sommes déjà présents dans 150 pays, mais notre objectif principal est de bien nous implanter en Europe. Car pour que Leetchi s'impose véritablement dans un pays, il y a certains facteurs indispensables dont nous dépendons, comme l'équipement internet des populations, leurs habitudes de consommation...

Des marchés comme la Turquie ou Israël sont ainsi en train d'émerger. Par ailleurs, nous avons lancé Leetchi cash, un système permettant d'envoyer de l'argent à une personne par simple email.

Avez-vous rencontré des obstacles en créant Leetchi?

Je suis incapable de répondre à cette question, car j'ai un caractère très optimiste qui fait que j'oublie vite les obstacles ou que je ne les vois pas. Mais je pense que les difficultés que j'ai rencontré ont été les mêmes que celles que rencontre toute personne qui lance un projet.

Etre une femme vous a-t-il nui au moment de créer votre entreprise?

En France, il est parfois difficile pour certaines femmes de passer de l'étape "j'ai envie de créer" à celle de "je me lance". Il y a très peu de femmes entrepreneurs, la difficulté est surtout là. Certaines ne se croient pas capable de le faire, certaines se posent des barrières... Mais ce n'est pas une difficulté que j'ai personnellement rencontré, car j'ai un environnement familial qui est favorable à la création d'entreprise et qui m'a supportée dans ma démarche.

Par ailleurs, il n'est selon moi pas plus difficile d'être une femme: il y en a moins, donc elles sont plus visibles, elles ont davantage d'opportunités au niveau des médias...

Que faudrait-il modifier pour que les femmes osent entreprendre davantage?

Le changement doit être culturel, cela prend du temps. Nous sommes tributaires de notre histoire, mais aussi de l'image transmise par les médias, de l'éducation. Les filles sont par exemple majoritaires en terminale scientifique, mais elle ne sont que très peu à poursuivre leurs études dans ce domaine après leur bac... Les femmes doivent avoir confiance en elles. Elles doivent se lancer, car c'est une belle aventure...

Maxence Kagni