BFM Business

Les femmes osent l’entrepreneuriat plus tôt que les hommes

Les hommes, encore très largement majoritaires parmi les entrepreneurs, ont embauchent en moyenne davantage de salariés que les femmes.

Les hommes, encore très largement majoritaires parmi les entrepreneurs, ont embauchent en moyenne davantage de salariés que les femmes. - BFMTV avec Infogr.am

Les femmes deviennent entrepreneurs en moyenne à 48 ans, contre 50 ans pour les hommes. Mais elles réalisent en moyenne un chiffre d'affaires inférieur à leurs homologues masculins. Ces faits sont mis en avant par le dernier baromètre des femmes entrepreneurs. BFMBusiness.com met en avant pour vous certains des chiffres les plus marquants de cette étude.

Les pouvoirs publics s'intéressent de plus en plus à la place des femmes dans l'entrepreneuriat français. Près d'une entreprise sur trois est aujourd'hui créée par des femmes, une part qui est amenée à augmenter, si les mesures mises en œuvre par le gouvernement par le biais du grand plan "Entreprendre au féminin" se concrétisent. L'objectif est d'arriver à l'horizon 2017 à 40% de créations d'entreprises par des femmes.

Alors, forcément, les études tentant de quantifier la progression se multiplient. La dernière en date est le Baromètre des femmes entrepreneurs*, réalisé par l'institut BVA. L'étude, préfacée par la Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, Marisol Touraine, met notamment en avant le fait que les entreprises créées par des hommes ont davantage de salariés que celles créées par des femmes. Elles ont également un chiffre d'affaire moyen largement supérieur. BFMTV.com vous propose une mise en lumière de ces chiffres par le biais de plusieurs infographies.

Plus jeunes mais avec un CA plus faible

Premier constat: les femmes entrepreneurs sont légèrement plus jeunes que leurs homologues masculins. Elles ont 48 ans en moyenne, contre 50 pour les hommes. En revanche, les entreprises créées par les hommes ont un chiffre d'affaire moyen largement supérieur (294.000 euros contre 182.000 euros) et emploient plus de salariés (2,6 contre 1,9).

Davantage dans le secteur des services

Les femmes apprécient davantage le secteur des services que les hommes. Elles sont 38% à y exercer leur activité, contre 26% chez les hommes. En revanche, ces derniers privilégient largement le secteur de l'industrie et de la construction. 31% y exercent leur activité, contre 12% chez les femmes.

En proportion, les femmes ont plus recours au prêt bancaire

Les femmes entrepreneurs se sentent plus accompagnées que les hommes durant la phase de création (43% contre 35%) et de développement (40% contre 34%) de leur activité. Elles sont plus nombreuses à se dire accompagnées par leur banque pour créer (46% contre 33%) ou développer (35% contre 29%) celle-ci. Créant moins d'entreprises, les femmes entrepreneurs ont en revanche plus souvent recours au prêt bancaire lors de la création de leur activité que les hommes. 52% d'entre elles affirment y avoir eu recours, contre 36% des hommes.

*Ce baromètre a été réalisé par téléphone entre le 24 juin et le 15 juillet 2014 auprès d'un échantillon représentatif de 723 entrepreneurs (360 femmes et 363 hommes) dont l'entreprise réalise un chiffre d'affaires inférieur à 1,5 millions d'euros et ayant créé leur entreprise il y a plus d'un an. Les auto-entrepreneurs n'ont pas été interrogés. L'étude a été menée par la Caisse d'Epargne en partenariat notamment avec la Caisse des dépôts, BPIfrance et l'APCE.

Maxence Kagni