BFM Business

34% des auto-entreprises créées par des femmes

La part des nouvelles entreprises créées par des femmes augmente, notamment en raison du boom de l'auto-entreprise.

La part des nouvelles entreprises créées par des femmes augmente, notamment en raison du boom de l'auto-entreprise. - M. K. avec Infogr.am

INFOGRAPHIE - La part des nouvelles entreprises créées par des femmes ne cesse d'augmenter. Cette hausse est notamment due au boom des auto-entreprises créées par elles. Sandrine Plana, responsable d'une étude portant sur la création d'entreprise par les femmes, explique les raisons de ce bouleversement.

En 2017, quatre entreprises nouvellement créées sur dix devront l'être par des femmes. C'est en tout cas le souhait du gouvernement, qui a lancé en 2012 un grand plan "Entreprendre au féminin".

La volonté de l'exécutif est simple: amplifier une tendance déjà à l'oeuvre, favorisée par le boom des auto-entreprises. En effet, la part des nouvelles entreprises créées par des femmes ne cesse d'augmenter, selon une étude de l'Agence pour la création d'entreprises (l'APCE), publiée en avril 2014. 

Sandrine Plana, responsable de ce travail statistique, a accepté d'expliquer pour BFMBusiness.com ses grandes tendances, illustrées par des infographies.

> La part des entreprises créées par des femmes est en hausse

Selon l'APCE, 32% des entreprises créées en 2010 l'ont été par des femmes, soit 190.000 créations. Cette part est en hausse continue, puisqu'en 2006 elle n'était que de 29%. "En 2002, le chiffre était de 26%", précise Sandrine Plana.

A l'horizon 2017, l'Etat français souhaite que cette part atteigne les 40%, rappelle la responsable des études.

Pour cela, Najat Vallaud-Belkacem, alors ministre des Droits des femmes, Fleur Pellerin, alors ministre en charge des PME et de l’économie numérique et Geneviève Fioraso, ministre de la Recherche et de l’enseignement supérieur, ont lancé à la fin de l'année 2012 un grand plan nommé "Entreprendre au féminin". 

> L'essor des auto-entreprises créées par des femmes

"Cette hausse sensible (de la part des créations d'entreprises par les femmes), s'explique par l'essor des auto-entreprises", selon Sandrine Plana. En effet, si seulement 28% des entreprises dites "traditionnelles" ont été créées par des femmes, ce chiffre est de 34% pour les auto-entreprises.

"S'agissant des auto-entreprises, il y en existe de deux types", explique la responsable des études de l'APCE. "Il y a les gens qui créent leur entreprise afin que celle-ci deviennent leur source de revenu principal. Et il y a ceux qui sont salariés ou retraités, qui voient l'auto-entreprise comme une activité pour compléter leurs revenus. Beaucoup de femmes sont dans ce cas de figure là."

Ainsi, chez les auto-entrepreneurs homme, 8% exercent déjà une activité salariée, contre 18% des auto-entrepreneuses. Selon l'étude, cette réalité pourrait être liée au fait "qu'un certain nombre de ces femmes ont créé leur auto-entreprise (…) en réponse à une activité salariée à temps partiel le plus souvent subie".

> Une hausse de la création d'entreprises due à la crise?

La hausse des créations d'entreprises est-elle due à la crise économique et à la volonté qu'ont certains et certaines d'assurer leur propre revenu? La réponse n'est pas simple, selon Sandrine Plana: "On observe depuis 2009 un grand boom des créations d'entreprises. Mais on ne sait pas vraiment si cela est dû à la création du statut d'auto-entrepreneur ou aux effets de la crise."

> L'impossibilité de quantifier l'accès au prêt bancaire des femmes

45% des créatrices d'entreprises "traditionnelles" ont eu recours au prêt bancaire pour financer leur projet. "Il s'agit d'une part relativement équivalente à celles des hommes", affirme Sandrine Plana. "Cependant, cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas de problème d'accès au financement pour les femmes", continue la responsable d'études. "En effet, on ne connaît pas le nombre de projets portés par des femmes qui ne voient pas le jour faute de financements." 

Maxence Kagni