BFM Business

Les conseils de la Cour des comptes pour développer le "made in France"

La Cour des comptes a adressé ses recommandations en matière de prodution française

La Cour des comptes a adressé ses recommandations en matière de prodution française - -

Dans un référé transmis au gouvernement, la Cour examine la politique de soutien public à l'industrie française et suggère plusieurs pistes pour l'améliorer. Elle regrette la timidité des PME en la matière.

Voilà un référé de la Cour des comptes qui ne devrait pas déplaire à Arnaud Montebourg. Dans ce document transmis à Matignon et au ministre du Redressement productif ce 27 août, la Cour évoque les pistes afin de récupérer le "terrain perdu" par les industriels français.

Elle prône ainsi la création d'un label "Qualité France" pour valoriser la production industrielle hexagonale, ainsi que le renforcement des contrôles de qualité. Ce nouveau label devrait être articulé avec le "made in France" et la marque "Origine France garantie", déjà existants, afin de favoriser "la reconquête du marché intérieur et du marché mondial".

Davantage de qualité des produits tricolores

La Cour plaide aussi pour un renforcement des contrôles de la qualité des produits. Et pas seulement afin de protéger les consommateurs mais aussi pour "rechercher de la qualité".

"L'un ne devrait pas exclure l'autre", estime la Cour qui prône également davantage de coordination entre les opérateurs publics chargés des contrôles de la qualité (Laboratoire national d'essai, Agence française de normalisation, Comité français d'accréditation). Selon les magistrats de la rue Cambon, ces organismes seraient "fragilisés par la réduction des subventions" et par "la concurrence de plus en plus vive qu'ils subissent sur leurs activités marchandes".

La Cour regrette enfin que les PME s'investissent trop peu en France dans "les actions en faveur de la qualité" en période de crise.

P.C et AFP