BFM Business

Le directeur général d'Amazon France "ne voit pas pourquoi on priverait les Français" du Black Friday

Invité de BFMTV ce jeudi, le directeur général d'Amazon France a dit avoir "très envie qu'il y ait un Black Friday sur Amazon", notamment pour permettre aux Français de faire "des économies".

"On verra". Interrogé ce jeudi sur BFMTV, le directeur général d'Amazon France, Frédéric Duval, n'a pas totalement exclu une annulation du Black Friday dans l'Hexagone, comme le réclame par exemple le Conseil National des Centres Commerciaux afin de ne pas léser les commerces dits "non essentiels" contraints de fermer leurs portes.

Pour autant, "j'ai très envie qu'il y ait un Black Friday sur Amazon à la fin du mois de novembre. C’est un moment où les Français font des économies. C’est un moment où les Français préparent Noël et je ne vois pas pourquoi on priverait les Français de cette fête de promotion. Je ne vois pas pourquoi on priverait les entrepreneurs français et les fournisseurs français de cette manne qui est celle du Black Friday", a déclaré Frédéric Duval.

Activités "complémentaires"

Fin octobre, la ministre déléguée à l'Industrie Agnès Pannier-Runacher avait annoncé avoir demandé à Amazon de suspendre la campagne sur le pré-Black Friday. Une requête acceptée par le leader du e-commerce. "On m'a demandé de retirer une pub radio sur le 'Black Friday avant l'heure'. Je l'ai fait en responsabilité et nous verrons pour la suite", a indiqué Frédéric Duval.

Par ailleurs, il a rappelé que le e-commerce et le commerce physique étaient "complémentaires" et a invité les petits commerçants à se digitaliser. Amazon a justement annoncé ce jeudi une série de mesures pour les aider à accélérer cette digitalisation.

https://twitter.com/paul_louis_ Paul Louis Journaliste BFM Eco