BFM Business

Vers un mariage entre Siemens et Alstom dans le ferroviaire

-

- - Patrick Kovarik - AFP

Les deux industriels discutent d'un "possible rapprochement" de leurs activités ferroviaires, a confirmé Alstom ce vendredi.

Vers un Airbus du train? Un "possible rapprochement" avec Siemens dans le ferroviaire est en discussions, a indiqué Alstom ce vendredi, confirmant des informations parues dans la presse un peu plus tôt.

Le mariage pourrait être officialisé mardi 26 septembre, deux jours après le résultat des élections fédérales en Allemagne, selon Le Monde. Siemens apporterait à Alstom ses activités ferroviaires, valorisées à 7 milliards d'euros, et obtiendrait en échange de 45 à 50% du capital du groupe français, ajoute le quotidien.

L'agence Reuters, elle, va plus loin et avance que l'Allemand prévoierait de récupérer plus de 51% du capital. Le projet serait "très avancé" et bénéficierait du soutien des pouvoirs publics français.

Cette alliance, si elle se confirmait, serait une vraie surprise. En 2014, en grande difficulté, Alstom avait opté pour un rapprochement avec l'américain GE plutôt qu'avec son compatriote européen, en dépit de la préférence initiale du gouvernement pour un mariage franco-allemand.

N.G.