BFM Business
Industries

Veolia va céder les activités de déchets de Suez au Royaume-Uni pour 2,4 milliards d'euros

Veolia va céder les activités de déchets de Suez au Royaume-Uni pour 2,4 milliards d'euros

Veolia va céder les activités de déchets de Suez au Royaume-Uni pour 2,4 milliards d'euros - Eric Piermont - AFP

Cette cession permet de "répondre aux principales obligations de l'autorité de la concurrence britannique", affirme Veolia.

Le géant français des services à l'environnement Veolia va céder les activités de déchets de Suez, groupe qu'il a en grande partie absorbé, au Royaume-Uni pour 2,4 milliards d'euros, afin de "répondre aux principales obligations de l'autorité de la concurrence britannique".

"Veolia annonce la signature d'une promesse unilatérale d'achat par laquelle Macquarie Asset Management s'engage irrévocablement à acquérir 100% du capital de Suez Recycling and Recovery UK Group Holdings Ltd, regroupant les activités de déchets de Suez au Royaume-Uni", a indiqué le groupe lundi dans un communiqué.

La réalisation de cette transaction "permet d'apporter une réponse efficace aux principales préoccupations de l'autorité de la concurrence britannique (Competition and Markets Authority)", a souligné le géant français des services à l'environnement (eau, déchets, énergie).

L'autorité de la concurrence britannique avait en effet ouvert une enquête dite approfondie sur le rapprochement entre Veolia et son vieux rival Suez, et avait fait part mi-mai de ses "inquiétudes" dans un rapport préliminaire.

En décembre, le gendarme de la concurrence s'était déjà inquiété que la fusion des groupes français de gestion de l'eau et des déchets puisse se traduire par une augmentation des tarifs de l'assainissement au Royaume-Uni.

Veolia restera un acteur majeur

"Nous sommes très satisfaits de cette transaction qui se fait dans d'excellentes conditions qui démontrent une nouvelle fois la grande attractivité des activités des services à l'environnement et la pertinence de notre proposition de remèdes à la CMA", s'est félicitée Estelle Brachlianoff, directrice générale de Veolia.

"Elle permettra une forte création de valeur tout en renforçant notre capacité d'investissement sur des marchés stratégiques", a-t-elle ajouté.

L'acquisition par le gestionnaire d'actifs australien Macquarie Asset Management reste cependant encore "soumise à l'approbation" de la CMA, ainsi qu'à "la levée du droit de premier refus accordé par Veolia au nouveau Suez", renommé Vigie.

"A l'issue de cette opération, Veolia restera l'un des acteurs majeurs du secteur des déchets au Royaume-Uni et plus largement du marché des services à l'environnement de la zone qui reste stratégique pour le groupe", est-il indiqué dans le communiqué.

Au terme d'une offre publique d'achat et de plusieurs mois de bataille, Veolia est parvenu début janvier à absorber Suez grâce à une opération de 13 milliards d'euros, lui permettant de passer de 180.000 à 230.000 salariés, avec un chiffre d'affaires de 37 milliards d'euros, soit 10 milliards supplémentaires.

T.L avec AFP