BFM Business

Une usine de batteries pour bus électriques et 300 emplois vont être créés à côté du Futuroscope

Le futur site de production de Forsee Power près de Poitiers (Image de synthèse)

Le futur site de production de Forsee Power près de Poitiers (Image de synthèse) - ForeSee Power

Le fabricant français de systèmes de batteries dédiées au transport Forsee Power va ouvrir près de Poitiers, un site industriel dès l'été 2018. A la clef, 300 emplois créés en 2021.

Alors que le marché des véhicules électriques décolle en Europe, les usines de batteries dédiées à ce marché ne sont pas légion en France. Tandis que Bolloré fabrique en Bretagne ses bus électriques et batteries lithium-métal-polymère, une jeune société française va installer près de Poitiers son site de production d'ensemble de batteries lithium-ion pour bus électriques. "Plus de 100 emplois sont prévus dès cette année et près de 300 d'ici 2021, avant toute extension complémentaire" selon la direction de Forsee Power. Créé en 2011, ce fabricant français dispose déjà d'un site de production à Cramayel (Seine-et-Marne).

Son futur site de 15.000 m² sera érigé dans un site proche du Futuroscope, à l'emplacement d'une ancienne usine de pistons pour moteurs diesel fermée en 2014 que la communauté urbaine de Grand Poitiers s'apprête à racheter pour le louer à la société française. Il sera équipé dans un premier temps de trois lignes de production automatisées, permettant de fabriquer l'équivalent de 2.500 batteries de bus électriques par an, détaille le groupe.

L'usine ouvrira à l'été 2018 dans des locaux provisoires

En outre, une réserve foncière de 10.000 mètres carrés est prévue pour des extensions possibles du site de production. Dans la région poitevine, la jeune société côtoiera un autre industriel français avec Saft (filiale à 100% de Total) dont l'usine de Poitiers fabrique des batteries de haute technologie pour le spatial et le maritime avec 570 salariés

Les premières équipes de Forsee devraient commencer à travailler durant l'été 2018 dans des locaux provisoires, le temps de rénover le site actuel. L'entreprise avait annoncé fin 2017 l'obtention d'un financement de 55 millions d'euros pour lancer la production en série de ses batteries dites "intelligentes" à destination des transports électriques.

En fait, Forsee ne produit pas les cellules électrochimiques qu'elle préfère acheter. La société met sa valeur ajoutée dans les sous-ensembles en favorisant le bon fonctionnement de ces accumulateurs au bénéfice des bus qu'elle équipe, sur le plan de la puissance et de l'autonomie électriques.

Forsee Power a fait l'impasse sur la voiture électrique

Si Forsee Power a fait l'impasse sur les batteries pour la voiture particulière électrique, elle s'est spécialisée dans la fabrication de systèmes au lithium pour les marchés du transport électrique (bus, train, bateau), le stockage stationnaire d'énergie et les batteries portables par exemple pour l'outillage professionnel, les scooters, les vélos ou les équipements médicaux.

Elle a remporté des contrats de fourniture de batteries auprès de constructeurs de scooters et constructeurs de bus tels que CNHI (Iveco, Heuliez), CaetanoBus au Portugal et Wrightbus au Royaume-Uni. Forsee Power a consacré plus de 100 millions d'euros à la recherche et développement et déposé environ 80 brevets. Il emploie plus d'une centaine d'ingénieurs.

Frédéric Bergé