BFM Business

Ce fabricant français de batteries électriques lève 55 millions d'euros

Un employé teste, dans les ateliers de Forsee Power, une batterie fabriquée par cette société.

Un employé teste, dans les ateliers de Forsee Power, une batterie fabriquée par cette société. - Christian Hartmann - AFP

Spécialisée dans la fabrication de batteries au lithium pour les marchés du transport électrique et du stockage de l'énergie, l'entreprise Forsee Power vient de procéder à une importante augmentation de capital.

Le fabricant français de systèmes de batteries Forsee Power a obtenu un financement de 55 millions d'euros pour démarrer la production en série de ses batteries dites "intelligentes" à destination des transports électriques. Ce soutien financier provient de Mitsui & Co., Ltd. (Mitsui), la Banque Européenne d'Investissement (BEI) et Idinvest, actionnaire de Forsee Power depuis 2013.

Ce financement va permettre à l'entreprise, située en Seine-et-Marne, "de décupler ses capacités de production et de démarrer la production en série des systèmes de batteries intelligentes en Europe et en Chine à destination notamment des marchés du transport", indique le groupe. Dans ce contexte, le groupe indique également qu'il prévoit de recruter 250 personnes en France à l'horizon fin 2021.

La mobilité électrique, un "marché phare" pour cette société 

"Forsee Power a la volonté de se positionner parmi les poids lourds de l'électromobilité et ce financement nous permettra de nous propulser sur ce marché phare qui nous anime depuis déjà de nombreuses années", a commenté Christophe Gurtner, le PDG du groupe cité dans un communiqué.

Depuis sa création en 2011, l'entreprise a remporté des contrats de fourniture de batteries auprès de constructeurs de scooters et constructeurs de bus tels que CNHI (Iveco, Heuliez), CaetanoBus au Portugal et Wrightbus au Royaume-Uni. Elle produit notamment les batteries au lithium équipant bateaux, bus, trains mais aussi des batteries portables pour l'outillage professionnel, les scooters, les vélos ou encore les équipements médicaux. 

A.M. avec AFP