BFM Business

Cette pépite française des "batteries intelligentes" croit au bus électrique

Les bus Heuliez 100% électrique se rechargent au dépôt ou via une recharge intermédiaire rapide par pantographe.

Les bus Heuliez 100% électrique se rechargent au dépôt ou via une recharge intermédiaire rapide par pantographe. - Heuliez

La start-up équipera avec ses batteries "intelligentes", 500 bus électriques de Heuliez sur les 3 prochaines années. Focalisée sur l' "électromobilité urbaine", Forsee Power a fait l'impasse sur le marché de la voiture particulière.

Peut-on tout miser sur l'essor à venir du transport urbain électrique? C'est le pari de Forsee Power. Cette start-up francilienne a remporté un contrat d'envergure (au montant confidentiel) pour équiper en batteries "intelligentes", 500 bus électriques d'Heuliez sur les trois prochaines années. 

Ce concurrent français direct (filiale de CNH Industrial du groupe Fiat depuis 2013) de Bolloré dans les bus, travaillait avec la start-up depuis 2015 sur une offre de transport électrique à destination des marchés français et internationaux.

Désormais, le contrat scelle le lancement de la production en série de ces bus standards ou articulés. Associés aux batteries de la start-up, ils sont en mesure de parcourir 200 kilomètres en autonomie avec 90 passagers.

Les deux partenaires fondent leurs espoirs sur la croissance à venir du marché du bus électrique européen (hors Russie), qui atteindra entre 2500 et 3500 bus par an d’ici à 2020. Il devrait même doubler les 5 années suivantes.

Créée en 2011, Forsee Power a su attirer l'attention du fabricant de bus grâce à sa spécialisation pointue sur la gestion des batteries lithium-ion pour le transport à propulsion électrique.

"Ce contrat avec Heuliez Bus est un signal très positif pour le marché de l’électromobilité" affirme Christophe Gurtner, PDG de la start-up qui cible les marchés du transport urbain électrique (bus, tramway...) et de la mobilité légère (scooters, vélos...). C'est pourquoi elle possède en Chine une ligne d'assemblage de batteries pour scooters et vélos électriques.

-
- © Pour chaque type de transport, Forsee Power sélectionne le type de batterie optimale en prenant en compte les infrastructures de charge qui peuvent être envisagées -Forsee

La jeune société se distingue par deux caractéristiques majeures: elle ne fabrique par les cellules électrochimiques produisant l'énergie, achetées sur le marché (chez Panasonic et ses rivaux) et elle fait l'impasse sur la voiture électrique particulière. 

Elle s'intéresse aussi au scooter, au ferroviaire et aux navires

Sur le premier point, la société, spécialiste du stockage d'énergie, a su se focaliser sur l'environnement technique lié à la batterie (connectique, durée de vie). Elle a développé notamment un savoir-faire sur leur sélection en liaison avec des tests d'endurance poussés. Sur la base de ces compétences, elle a aussi développé des solutions pour milieu médical, le ferroviaire et les bateaux 100% électriques.

Quant au choix de ne pas s'attaquer à la voiture électrique, Forsee Power avance le fait que l'industrie automobile a les moyens de maîtriser en interne pour ses besoins l'environnement technique de la batterie. Il n'est pas non plus évident pour une jeune société comme elle, de coopérer avec ces mastodontes industriels.

Soutenue par le fonds d'investissement Electranova Capital (EDF, PSA, Allianz,..), la société est passée de 5 à 300 salariés en 5 ans. Elle a lancé au début de l'été 2017 un plan supplémentaire de recrutement de 50 salariés aux profils techniques (ingénieurs, chef de projet).

Frédéric Bergé