BFM Business

Quand le patron d'ADP se rend compte du temps d'attente à Roissy

Augustin de Romanet, PDG d'ADP

Augustin de Romanet, PDG d'ADP - Eric Piermont- AFP

Sur Twitter, Augustin de Romanet raconte être venu en "client mystère" à l'aéroport. Il déplore avoir attendu 90 minutes à 7 heures du matin.

Le patron du Paris Aéroport a fait l'expérience d'une amère réalité. Sur Twitter, Augustin de Romanet raconte s'être rendu à 7 heures au hall d'arrivée 2 E d'Air France à l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle. Et là, il "constate incrédule" qu'il y a 90 minutes d'attente. "C'est inacceptable", déplore-t-il. Et pour rassurer les passagers, il précise qu'il partage leur désarroi et que "le groupe ADP continue de se mobiliser pour que cela ne soit plus possible".

Sur le réseau social, les réactions ne se sont pas faites attendre. Plus de 300 actuellement. "Bienvenue dans le quotidien de tous les passagers de CDG", précise amère un internaute. Un autre précise que "c'est une situation qui dure depuis des années. Depuis 2017, j'ai décidé de ne plus utiliser @GroupeADP #cdg pour transiter lorsque je rentre en France. 2h d'attente pour un transite 2F vers 2C". Un troisième demande de quelle planète débarque Monsieur de Romanet: "Vous êtres PDG d'aéroport de Paris et c'est la première fois que vous voyez cela". Même son de cloche pour cet passager: "C’est vraiment très inquiétant sur votre management de découvrir ça maintenant, et d’oser dire que vous le découvrez."

Augustin de Romanet conscient du problème

Face à ces critiques, Augustin de Romanet a répondu. "A ceux pour qui je serai naïf, « perché », loin du terrain ... l'attente aux frontières m’occupe depuis 7 ans. Avons obtenu des engagements du P.M, acheté les 105 parafe, mis en place Xovis, logiciel suivi en tps réel etc... C’ 'est le tonneau des danaïdes. On continue bien sur".

Et le PDG de groupe ADP précise encore : "Je reçois toutes les heures, tous les jours, par sms le relevé des tps d attente de chaque terminal d’Orly et de #CDG. C est bien parce que je ai mis en place le monitoring le plus serré qui soit que j’ai adressé le message d’alarme de ce matin"

Diane Lacaze