BFM Business

Quand BHP Billiton pourrait redevenir BHP et Billiton

BHp Billiton se recentre sur ses activités les plus rentables

BHp Billiton se recentre sur ses activités les plus rentables - BHP Billiton - AFP

Le groupe minier a annoncé, ce 19 août, la scission de ses activités, ce qui va lui permettre d'économiser 3,5 milliards de dollars. Les rentables d'un côté et les mines d'aluminium, de manganèse et de nickel de l'autre. Un retour en arrière  comme lors de la fusion de BHP et de Billiton en 2001.

BHP Billiton se réorganise. Le groupe minier a annoncé, ce mardi 19 août, la scission de certaines de ses activités. 13 ans après la fusion de l'australien BHP et du britannique Billiton. Cela lui permettra de réaliser 3,5 milliards de dollars américain de gains de productivité supplémentaires. Cette réorganisation apparaît comme un retour en arrière.

La réorganisation de BHP Billiton ressemble terriblement à un démantèlement. Pour gagner en profitabilité, le groupe va se recentrer sur ses activités les plus rentables comme le minerai de fer, le cuivre, le charbon et le pétrole.

Améliorer sa rentabilité

C'est en gros l'ancien BHP avant la fusion. A l'inverse les mines d'aluminium, de manganèse et de nickel seront regroupées dans une structure totalement indépendante qui pourra le moment venu être cédée. Car si ces activités représentent 14% du chiffre d'affaires, elles ne contribuent même pas à 1% des résultats du groupe. Cette nouvelle structure ressemblera d'ailleurs beaucoup à l'ex groupe britannique Billiton. Résultat, de la méga fusion de 2001, il ne restera que le nom.

Quoi qu'il en soit, les dirigeants du premier groupe minier au monde en sont certains: avec cette réorganisation, l'entreprise va améliorer sa rentabilité, et générer un maximum de trésorerie.

Mathieu Sévin avec AFP