BFM Business

La tablette QooQ, nouvelle coqueluche d'Oprah Winfrey

BFM Business

C'est un objet français dont les ventes risquent exploser dans les jours qui viennent. La tablette de cuisine se retrouve dans la liste annuelle des objets préférés d'Oprah Winfrey. Une consécration pour une entreprise qui a fait un pari très risqué, celui de revenir en France.

La liste établie chaque année par Oprah Winfrey de ses produits préférés est une sorte de saint graal pour les consommateurs américains. Et aussi pour les marques qui y figurent. La tablette tactile pour la cuisine QooQ, qui propose des recettes et résiste aux doigts graisseux et aux attaques intempestives de sauce tomate, a eu ce privilège cette année.

Cette tablette, c'est l'histoire d'une relocalisation. Presque un gros mot dans le monde de l'électronique. A l'origine, la Qooq était fabriquée en Chine. En 2011 son inventeur, Jean-Yves Hepp, a une idée folle.

L'envie de prouver à ses enfants qu'"on peut faire des choses en France". Il rapatrie son savoir-faire et s'allie avec un spécialiste des circuits électroniques.

Déjà 100.000 QooQ vendues en France

Désormais la QooQ sortira d'une usine bourguignonne de Montceau-les mines. Oui, la main d'œuvre coûte plus cher, mais il y a aussi des avantages comme la productivité et l'efficacité.

Le taux de défaut sur le produit final baisse de 7 à 1%. Sans parler du confort de ne plus avoir à gérer une chaîne logistique à l'autre bout du monde.

Après avoir vendu 100.000 tablettes en France, QooQ est partie conquérir les Etats-Unis. Avec Oprah Winfrey comme ambassadrice surprise, il y a de quoi faire exploser les ventes de Noël.

Anthony Morel